Sci-tech
URL courte
2123
S'abonner

D’ici 2035, la Russie ouvrira ses premières universités pour les robots et l’intelligence artificielle et le métier de professeur dans ce type d’universités deviendra l’un des métiers les plus demandés à l’avenir, selon le représentant du projet d'initiative technologique nationale Autonet.

Une université pour les robots et l'intelligence artificielle sera créée en Russie d'ici 2035, selon le représentant du projet d'initiative technologique nationale Autonet qui s'est entretenu avec Sputnik.

«D'ici 2035, "une université" sera créée pour la formation de l'intelligence artificielle (IA) ou une organisation dans le cadre de laquelle des tests et la modernisation des technologies de la conscience numérique seront réalisés par des spécialistes expérimentés», a déclaré l'interlocuteur de Sputnik.

Il a ajouté que «les employés du centre seront des diplômés d'universités spécialisées qui apprendront à l'IA à exécuter des tâches relatives à l'introduction de véhicules automatisés et aux technologies de communication V2X (services permettant à une voiture d'interagir avec une autre voiture, l'environnement et les infrastructures, ndlr) dans l'infrastructure de transport de la ville».

Sur cette base universitaire, des instituts comprenant des spécialistes compétents testant systématiquement et développant des inventions russes d'intelligence artificielle seront ouverts. Ces professionnels travailleront à la fois avec des modèles d'étudiants expérimentés et de technologies extérieures. Les organisations commerciales pourront contacter les instituts pour parfaire leurs technologies.

Les professeurs pour intelligence artificielle seront l'un des métiers les plus demandés à l'avenir, selon le projet d'initiative technologique nationale Autonet. Ces spécialistes vont élaborer et projeter des algorithmes d'IA pour les services de transport et de logistique et la mobilité urbaine intellectuelle. Des inventions permettront également d'accélérer la mise en œuvre des moyens de transport automatisés.

«De tels spécialistes doivent avoir une mentalité mathématique et critique, des acquis numériques et le savoir-faire de relever rapidement et efficacement certains des défis les plus insurmontables», note le service de presse.

Pour l'instant, la Russie n'a pas d'établissements d'enseignement qui forment à la «pédagogie» de l'IA. Néanmoins, il est prévu que dans les cinq ans à venir de tels métiers soient accessibles dans les universités techniques.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
Tags:
Russie, intelligence artificielle, robot, université
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook