Ecoutez Radio Sputnik
    Un astéroïde (image d'illustration)

    La NASA explique qu'il «n'y a aucun moyen» de cacher un futur événement catastrophique

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    4810

    Compte tenu que les astronomes sont de simples mortels comme tout le monde, ils n'ont aucune raison de cacher aux autres l'arrivée d'un corps céleste qui pourrait détruire la Terre, d'autant plus que toute personne peut observer le ciel pour le découvrir elle-même, a expliqué la directrice adjointe de la communication scientifique de la NASA.

    Malgré les déclarations des complotistes qui affirment que des scientifiques cachent au grand public la vérité sur les corps célestes qui menacent la Terre, il n'existe pas de moyen d'occulter les choses de ce genre, assure la spécialiste de la NASA Michelle Thaller dans une vidéo publiée sur le site Big Think.

    La scientifique a souligné que tous les pays avaient leurs propres observatoires et même si quelqu'un ne voulait pas révéler l'existence d'un tel astéroïde, quelqu'un d'autre annoncerait son arrivée.

    Elle a appelé les Terriens à ne pas se représenter les scientifiques comme des êtres particuliers.

    «Si je savais que le monde allait finir, pensez-vous que je serais au travail, assise à mon bureau? […] Le jour où tous les scientifiques de la NASA achètent le meilleur vin et épuisent leurs cartes de crédit, c'est là que vous devriez vous inquiéter», a-t-elle plaisanté.

    Et d'ajouter:

    «Nous sommes des êtres humains et si nous savions que quelques chose de dangereux approche, nous n'aurions aucun moyen de le cacher».

    Selon Mme Thaller, il existe en effet beaucoup de moyens d'écarter un astéroïde de sa trajectoire, pour qu'il évite la Terre, et tous ces moyens sont actuellement étudiés par les scientifiques.

    Lire aussi:

    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Affrontements «insurrectionnels» entre forains et forces de l'ordre au Mans (vidéo)
    Venezuela: «le Canada est la marionnette des États-Unis», disent les Verts québécois
    Tags:
    astéroïde, NASA, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik