Ecoutez Radio Sputnik
    Vie extraterrestre

    Un astronome de Harvard n’exclut pas qu’un astéroïde soit une «sonde» extraterrestre

    CC0 / DasWortgewand
    Sci-tech
    URL courte
    9179
    S'abonner

    L'objet interstellaire appelé Oumuamua pourrait être une sonde extraterrestre, a déclaré Avi Loeb, éminent scientifique de l'Université de Harvard, suggérant que l’univers pourrait être submergé d’objets d’origine extraterrestre, apprend-on dans son interview au quotidien israélien Haaretz.

    Selon le président du département d'astronomie de l'Université de Harvard Avi Loeb, l'objet interstellaire découvert en octobre 2017 et baptisé Oumuamua pourrait avoir une provenance extraterrestre, apprend-on dans son interview au quotidien israélien Haaretz.

    «Nous n'avons aucun moyen de savoir s'il s'agit d'une technologie active ou d'un vaisseau spatial qui n'est plus opérationnel et qui continue de flotter dans l'espace», a précisé l'astronome.

    M.Loeb a également mis en avant la forme inhabituelle de cigare, ainsi que la luminosité anormale d'Oumuamua qui reflète 10 fois moins de lumière que toute autre comète du système solaire.

    «La recherche d'une vie extraterrestre n'est pas une spéculation», a-t-il souligné.

    «Notre approche devrait être archéologique», a-t-il déclaré, avant de poursuivre: «De la même manière que nous creusons dans le sol pour y trouver des cultures qui n'existent plus, nous devons creuser dans l'espace afin d'y découvrir des civilisations qui existaient en dehors de la planète Terre».

    Le scientifique estime notamment que «si Oumuamua a été créé avec toute une population d'objets similaires lancés de manière aléatoire, le fait que nous l'ayons découvert signifie que ses créateurs ont lancé un quadrillion de sondes semblables à toutes les étoiles de la Voie Lactée».

    Oumuamua a été repéré en octobre 2017 par le télescope Pan-STARRS1 à Hawaï, nom qui signifie «messager» en hawaïen. En passant près du Soleil, il a commencé à brusquement s'éloigner. Sur cette période, des astronomes avaient réussi à calculer sa vitesse approximative ainsi que sa trajectoire. Ainsi, il mesure environ 400 mètres de longueur et 40 de largeur. Il a été traqué par plusieurs télescopes, devenant le premier objet détecté venant d'un autre système stellaire.

    Tags:
    sonde spatiale, astronomie, extraterrestres, astéroïde, Université Harvard
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik