Ecoutez Radio Sputnik
    satellite

    Après 40 ans dans l’espace, un satellite soviétique est «rentré» sur Terre

    CC0 / Pixabay/Free-Photos
    Sci-tech
    URL courte
    1191

    Placé en orbite par l’URSS en 1977, le satellite scientifique Prognoz 6 est «rentré» sur Terre à la mi-janvier en brûlant dans son atmosphère.

    Le satellite scientifique soviétique Prognoz 6, lancé en 1977 en haute orbite terrestre, est «rentré» sur Terre et a brûlé dans son atmosphère au-dessus de l'océan Pacifique mercredi 16 janvier, écrit le portail Space-Track.org.

    Après avoir travaillé en orbite pendant environ un an, Prognoz 6 est tombé en panne. Comme l'expliquent les astronomes, son orbite allongée et ses interactions gravitationnelles constantes avec la Lune ont conduit au déplacement progressif de son périgée — son point d'orbite le plus proche de la planète — vers la Terre.

    Le programme Prognoz a été lancé en 1960 pour les recherches astrophysiques. Au total, dans le cadre du programme, dix satellites ont été lancés dans l'espace, dont le premier en 1972 et le dernier en 1985.

    Par rapport à de nombreux satellites scientifiques modernes, les satellites du programme Prognoz tournaient autour de la Terre en orbites très tendues. Le point le plus rapproché de la planète se trouvait à une distance de 500-1.000 kilomètre de sa surface et le plus éloignée —de 200.000 à 700.000 kilomètres de distance.

    Le satellite Prognoz 6 a été lancé afin d'étudier les champs magnétiques ainsi que les diverses formes du rayonnement du Soleil et le plasma du vent solaire. L'un des objectifs majeurs a été l'étude de l'influence des éruptions solaires sur la magnétosphère de la Terre ainsi que l'espace qui l'entoure.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Trompée» par son amoureux français, Pamela Anderson rompt sa relation et se confie sur ce «monstre»
    Tags:
    planète, orbite, satellite, URSS, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik