Ecoutez Radio Sputnik
    Pays de Galles

    L’une des espèces les plus menacées au monde retrouvée au Pays de Galles (images)

    © AFP 2019 Peter PARKS
    Sci-tech
    URL courte
    1130

    Des scientifiques britanniques ont réussi à démontrer que l'une des espèces de requins les plus rares au monde vivait au large de la côte galloise. Il s’agit en l’occurrence de l’ange de mer, une espèce en danger critique d'extinction classée dans la liste des 100 espèces les plus menacées.

    Les récentes observations faites depuis des bateaux de pêche laissent à supposer que des requins-anges seraient présents dans les eaux côtières galloises, estiment des chercheurs britanniques.

    Ainsi, poursuivent les scientifiques, le pays de Galles pourrait devenir un habitat clé pour ce requin en danger critique d'extinction.

    «Si nous perdons le requin-ange, nous perdons une lignée très importante de l'histoire évolutive, irremplaçable par aucune autre espèce de requin», indique dans un entretien à la BBC Joanna Barker, de la Société zoologique de Londres (ZSL).

    Toutefois, la grande question est de savoir si les requins-anges font la navette entre le pays de Galles et les îles Canaries et s'il s'agit de populations distinctes.

    La recherche génétique sur la base d'échantillons prélevés sur la peau de l'un des requins pourrait donner la réponse, affirment les scientifiques.

    Des plongées sont prévues plus tard dans l'année afin de trouver des preuves directes de la présence de requins-anges dans les eaux côtières galloises.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    extinction, requins, Pays de Galles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik