Ecoutez Radio Sputnik
    Poisson (image d'illustration)

    Des habitants sonnent l’alarme: une troisième hécatombe de poissons en Australie (vidéo)

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    0 11
    S'abonner

    Une troisième mort massive de poissons a touché un grand bassin hydrographique en Australie en seulement deux mois. Cette catastrophe écologique, dont la cause n’a pas été encore trouvée, inquiète les riverains.

    Une catastrophe écologique a affecté le plus grand bassin hydrographique d'Australie où des habitants observent des centaines de milliers de poissons morts au cours des deux derniers mois, relate l'AFP. Le bassin Murray-Darling, région agricole clé, s'étend sur plusieurs États australiens et recouvre des milliers de kilomètres.

     

    «Nous nous attendons à de nouveaux décès de poissons dans la rivière Darling car nous avons relevé la présence d'un grand nombre de poissons en détresse», a indiqué le ministère des Industries primaires de Nouvelle-Galles du Sud dans un communiqué.

    Des riverains tirent la sonnette d'alarme et appellent les autorités à réagir, en accusant surtout des prélèvements d'eau excessifs et la pollution. Parmi eux, il y a un voyagiste de Menindee, Rob Gregory, qui poste régulièrement des vidéos sur Facebook qui montrent l'ampleur des dégâts.

     

    «Cela est probablement la dernière vague de morts de poissons, car il n'y a plus rien à tuer», a-t-il raconté dans une interview accordée à la chaîne ABC.

    En même temps, les scientifiques mettent en cause les faibles niveaux d'eau et d'oxygène ainsi que l'apparition d'algues. Quant aux autorités locales, elles attribuent cette hécatombe à la sécheresse prolongée qui affecte la région depuis plusieurs semaines.

    Selon le ministre de Nouvelle-Galles du Sud Niall Blair, son gouvernement manquait de solutions après avoir installé des aérateurs dans les fleuves et rivières, remède qui fait figure de simple pansement.

    «Malheureusement, il n'y a aucun moyen que quelqu'un pourrait conseiller, aucun scientifique, aucun habitant, personne n'est capable de proposer une solution qui pourrait prévenir quelque chose comme cela autre que de l'eau fraîche qui viendrait dans le bassin et pourrait vraiment changer la situation, et cela n'est pas une possibilité pour le moment», a-t-il affirmé, cité par la chaîne ABC.

    Tags:
    alimentation, santé, catastrophe écologique, poisson, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik