Sci-tech
URL courte
7521
S'abonner

Des satellites de la Nasa ont permis de repérer une gigantesque cavité se développant sous le glacier Thwaites en Antarctique, dont la disparition pourrait faire monter le niveau de l'océan de près de 65 centimètres.

Un énorme «vide» qui pourrait mesurer 300 mètres de haut a été repéré sous le glacier Thwaites en Antarctique Ouest lors de l'opération IceBridge menée par la Nasa, lit-on dans une étude publiée dans Science Advances.

Ce trou de 10 kilomètres de long s'est ouvert à la base de ce glacier décrit comme «le plus dangereux du monde» entre 2011 et 2016. Il contenait auparavant 14 milliards de tonnes de glace, dont la majeure partie a fondu au cours des trois dernières années en raison du réchauffement climatique, indiquent les chercheurs.

Selon le glaciologue Eric Rignot de l'Université de Californie à Irvine, ses collègues soupçonnaient «depuis des années» que Thwaites «n'était pas complètement attaché à la roche en dessous». «Grâce à une nouvelle génération de satellites, nous pouvons enfin voir les détails», explique-t-il.

Le glacier en question représente actuellement environ 4% de l'élévation du niveau de la mer dans le monde. S'il finit par disparaître entièrement, la glace ainsi libérée pourrait faire monter le niveau de l'océan de près de 65 centimètres.

À l'heure actuelle, l'Antarctique perd quelque 252 milliards de tonnes de glace chaque année, rappellent les scientifiques.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
fonte des glaces, élévation du niveau de la mer, réchauffement climatique, glacier, NASA, Université de Californie à Irvine, Eric Rignot, Antarctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook