Ecoutez Radio Sputnik
    Astéroïde Oumuamua

    Oumuamua pas un astéroïde, mais un vaisseau alien, insiste un astronome de Harvard

    CC BY 4.0 / ESO/M. Kornmesser / Artist’s impression of the interstellar asteroid `Oumuamua (cropped photo)
    Sci-tech
    URL courte
    3169
    S'abonner

    Estimant que ses collègues ont perdu leur «curiosité enfantine», Abraham Loeb, scientifique de l’université Harvard, continue de défendre sa théorie selon laquelle l’objet interstellaire Oumuamua serait un morceau d’un vaisseau spatial extraterrestre. Selon ses confrères, Oumuamua serait soit un astéroïde, soit une comète.

    Malgré les réactions négatives de ses collègues dans les milieux scientifiques, Abraham Loeb, directeur de l'Institut de théorie et de calcul de l'université Harvard, continue d'insister sur le fait que l'objet interstellaire baptisé Oumuamua fait partie d'un vaisseau spatial extraterrestre.

    Dans une interview accordée au Chicago Tribune, Abraham Loeb a déclaré qu'il travaillait sur une équation qui prouverait que cet étrange objet interstellaire, qui traverse le Système solaire en passant actuellement par l'orbite de Jupiter, n'était pas une comète ou un astéroïde bien que ses collègues se prononcent en ce sens.

    L'astronome estime qu'il s'agit d'une voile de lumière qui avait été autrefois le moteur d'un «équipement technologique avancé». Loeb pointe le fait que cet objet interstellaire se déplace trop vite pour un morceau de roche inerte, comme s'il était poussé à l'arrière. Il rejette la théorie selon laquelle il s'agirait d'une comète, car les observations de l'objet ne révèlent rien qui ressemblerait à la queue d'une comète.

    Auparavant, dans une interview au quotidien israélien Haaretz, Loeb avait également mis en avant la forme inhabituelle en cigare, ainsi que la luminosité anormale d'Oumuamua qui reflète 10 fois moins de lumière que toute autre comète du Système solaire. Il avait aussi fait remarquer que «la recherche d'une vie extraterrestre n'est pas une spéculation» et que l'approche de cet objet interstellaire devrait être archéologique.

    L'astronome réputé a été critiqué par des collègues pour avoir exprimé son opinion sur Oumuamua. Plusieurs d'entre eux ont accusé Loeb d'avoir publié des théories auxquelles il ne croyait pas lui-même et de s'être engagé dans une «science sensationnaliste et peu motivée». Quant à Abraham Loeb, il affirme que les astronomes ont perdu leur «curiosité enfantine» et ont trop peur de se tromper.

    Oumuamua a été repéré en octobre 2017 par le télescope Pan-STARRS1 à Hawaï, nom qui signifie «messager» en hawaïen. En passant près du Soleil, il a commencé à brusquement s'éloigner. Sur cette période, des astronomes avaient réussi à calculer sa vitesse approximative ainsi que sa trajectoire. Ainsi, il mesure environ 400 mètres de long pour 40 de large. Il a été traqué par plusieurs télescopes, devenant le premier objet détecté venant d'un autre système stellaire.

    Tags:
    astronomie, chercheurs, astéroïde, Université Harvard, Système solaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik