Ecoutez Radio Sputnik
    Cellules cancéreuses

    Une nouvelle découverte pour prévenir le cancer et stimuler la réponse immunitaire

    CC0 / skeeze
    Sci-tech
    URL courte
    2131

    Des chercheurs américains sont parvenus à élaborer une molécule capable de booster la réponse immunitaire dès l'apparition de tumeurs malignes rares et de détruire le cancer avant qu'il ne se développe, indique une récente étude sur MedicalXpress.

    Une équipe de scientifiques de l'université de Louisville a annoncé avoir découvert qu'une molécule, initialement élaborée à des fins d'immunothérapie du cancer, pouvait également aider à prévenir les tumeurs malignes, est-il indiqué dans une étude publiée sur MedicalXpress.

    Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont mené une expérience sur des souris saines. Après que la protéine SA-4-1BBL, issue de séquences d'ADN clonés, leur a été injectée, elles ont été infestées à différents intervalles de temps par des cellules extraites d'une tumeur du col de l'utérus et du poumon.

    Les experts ont constaté que la SA-4-1BBL protègeait efficacement le corps deux semaines après l'injection de la tumeur pour un effet durant environ huit semaines.

    Selon eux, la protéine obtenue grâce à une combinaison de gènes joue le rôle d'inhibiteur: celle-ci minimise l'absence de réponse du corps face aux tumeurs malignes et augmente l'efficacité thérapeutique des vaccins anticancéreux.

    «La molécule est capable de générer une réponse immunitaire à l'apparition de cellules cancéreuses rares et d'éliminer le cancer avant qu'il s'enracine dans le corps», a déclaré Haval Shirwan, titulaire d'une chaire de microbiologie et d'immunologie.

    En outre, les scientifiques espèrent tester la SA-4-1BBL sur l'Homme, notamment chez les personnes prédisposées à certains types de cancer ou présentant une lésion précancéreuse.

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Merkel réagit aux doutes sur ses capacités à diriger suite à ses crises de tremblements
    Tags:
    immunité, découverte, chercheurs, science, ADN, protéines, tumeur, corps humain, expérience, souris, cancer, molécule, cellules, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik