Sci-tech
URL courte
152
S'abonner

Un squelette presque complet d’un ancêtre des crocodiles modernes, découvert dans la province argentine de Neuquén, a été enfin dévoilé au grand public.

Des chercheurs argentins ont présenté au monde une nouvelle espèce de dinosaure: il s'agit d'un crocodile Barrosasuchus neuquenianus qui vivait dans l'actuelle province de Neuquén il y a 70 millions d'années, a annoncé le gouvernement régional.

Fossile de dinosaure. Image d'illustration
© Photo. Royal Saskatchewan Museum/R.C. McKellar
Bien que des os fossilisés du dinosaure aient été retrouvés en 2001, il a fallu 18 ans aux scientifiques pour les extraire, les traiter et les analyser. Selon le directeur du projet, le paléontologue Rodolfo Coria, le fossile avait été retrouvé en excellent état, mais était «incrusté» dans le sable.

La découverte de 2001 s'est avérée unique car il s'agissait d'un squelette presque complet, avec le crâne, les mâchoires, les jambes, les pattes, les côtes et les vertèbres. Auparavant, les scientifiques ne retrouvaient que des fragments du crâne du dinosaure.

Field Station à Secaucus
© AP Photo / Charles Sykes/Invision for Field Station: Dinosaurs
D'après le paléontologue, ces crocodiles étaient des amphibiens carnivores, tout comme leurs héritiers modernes. Le fossile fera désormais partie de la collection du musée municipal de Carmen Funes, indiquent les autorités.

Neuquén est une province de la Patagonie argentine, connue pour ses nombreuses découvertes paléontologiques. Ainsi, en novembre 2018, des chercheurs y ont mis au jour les os d'une espèce auparavant inconnue de dinosaure herbivore à long cou qui vivait il y a environ 110 millions d'années.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
fossiles, découverte, paléontologie, dinosaures, Patagonie argentine, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook