Ecoutez Radio Sputnik
    Apple

    Des hackers mettent en vente des versions piratées d’applications populaires sur Apple

    © AP Photo / Mark Lennihan
    Sci-tech
    URL courte
    0 32
    S'abonner

    Certaines applications populaires, dont Spotify, Minecraft et Pokemon Go, ont été piratées, dupliquées puis mises en vente illégalement, indique Reuters.

    Les applications populaires pour iPhone, telles que Spotify, Minecraft et Pokemon Go, sont sous le feu d'attaques de hackers. Des services malveillants qui utilisent des certificats d'entreprise Apple, proposent aux utilisateurs des versions à bas prix d'applications habituellement plus onéreuse, selon une enquête menée par Reuters.

    Ces versions gratuites éliminent les publicités intégrées aux applications, supprimant ainsi les revenus des développeurs et d'Apple.

    La société Apple, contactée par Reuters, a réagi en promettant d'introduire des restrictions plus sévères et de mettre sur une liste noire les éditeurs qui violent son règlement interne en diffusant des versions piratées. La compagnie aurait pris des mesures défensives en obligeant tous les fabricants d'applications à utiliser un protocole à double authentification avant la fin du mois de février, précise le site d'information Neowin.

    «Dans les efforts pour sécuriser votre compte au maximum, le protocole d'authentification à deux facteurs sera appliqué afin d'accéder à votre compte Apple Developer et Certificates, Identifiers & Profiles à partir du 27 février 2019. Cette mesure supplémentaire de sécurité pour votre Apple ID aide à garantir que vous êtes la seule personne qui peut accéder à votre compte», lit-on dans un message d'Apple cité par Neowin.

    Quant à Spotify, les concepteurs de cette application martèlent qu'ils travaillent activement avec leurs partenaires pour lutter contre de telles infractions.

    «Les distributeurs gagnent de l'argent en facturant 13 dollars ou plus par an pour les abonnements à ce qu'ils appellent des versions VIP de leurs services, qu'ils disent plus stables que les versions gratuites», rappelle Reuters dans son enquête.

    Les pirates demandent aux utilisateurs de payer des frais annuels plus bas que ceux fournis par l'application. Apple a déjà supprimé certains comptes de développeurs qui exploitent le programme de l'entreprise pour distribuer des applications illégales.

    Lire aussi:

    Incendie à bord du porte-avions russe: le bilan s'alourdit à un mort et un disparu
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    Tags:
    Internet, certification, piratage, hackers, application, Spotify, Apple
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik