Sci-tech
URL courte
8301
S'abonner

L'excès de sucre, tout comme de sirop de maïs à haute teneur en fructose, augmente le risque de développer un cancer, ont averti des chercheurs américains qui recommandent de renoncer aux sucreries en faveur des fruits secs et frais et de remplacer le sucre par le miel.

Des scientifiques de l'Anderson Cancer Center aux États-Unis ont établi qu'un excédent de sucre accroît les risques de cancer. L'étude a été publiée dans la revue Cancer Research.

L'expérience a été réalisée sur des souris. Les unes recevaient une quantité de saccharose comparable à celle qui est consommée dans nombre de pays occidentaux, tandis que les autres suivaient un régime à base d'amidon sans sucre. Finalement, l'augmentation du taux de glucose dans le sang chez les animaux du premier groupe a provoqué la croissance rapide d'une tumeur.

En outre, les chercheurs ont établi que le sirop de maïs à haute teneur en fructose et le sucre avaient provoqué un développement rapide de la tumeur avec un potentiel métastatique important, notamment au niveau des poumons. Ils ont précisé que ce phénomène se traduisait par des taux élevés d'acide 12-hydroxyeicosatétraénoïque dans les cellules tumorales.

Dans ce contexte, les chercheurs conseillent de limiter la consommation de sucre pour réduire le risque du développement non seulement du cancer, mais également du diabète, de l'obésité et des maladies cardio-vasculaires. Ils rappellent également que le sirop de maïs à haute teneur en fructose est largement utilisé par l'industrie agroalimentaire, notamment pour la fabrication des bonbons, des glaces, des jus de fruits, des yaourts et des confitures.

Ils recommandent également de renoncer aux sucreries en faveur des fruits secs et frais et de remplacer le sucre par le miel.

Les scientifiques de l'Institut de recherche sur le cancer de Londres ont récemment testé un nouveau remède contre le cancer qui a démontré son efficacité dans le traitement de différentes formes de tumeurs malignes, indique la revue Lancet Oncology.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
fruits, maladies cardio-vasculaires, obésité, diabète, régime alimentaire, tumeur, jus de fruit, bonbon, souris, cancer, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook