Ecoutez Radio Sputnik
    zèbre

    Voici pourquoi les zèbres ont des rayures

    © Sputnik . Fayed El-Gesiri
    Sci-tech
    URL courte
    3100

    La robe des zèbres alternant les rayures noires et blanches ne sert pas en réalité au camouflage, comme on l’a longtemps cru, mais aide les animaux à se protéger des insectes, explique une récente étude.

    Rien n'est dû au hasard dans la Nature. Et les rayures du zèbre ne font pas exception en la matière. Une série d'expériences a permis à des chercheurs britanniques d'établir la fonction du pelage de ces animaux. Conclusion: les rayures ne sont pas un camouflage, comme certains l'avaient cru, mais une véritable armure contre les insectes, expliquent ces chercheurs dans un article paru dans la revue Plos One.

    «Les taons passent à côté des rayures ou les heurtent, ce qui est extrêmement rare dans le cas des chevaux. Grâce à cela, les mouches se posent beaucoup plus rarement sur les zèbres que sur leurs congénères domestiques», explique Tim Caro de l'université de Bristol.

    Depuis plus d'un siècle et demi, les naturalistes, les physiciens et même les mathématiciens cherchent à percer le mystère des rayures sur le pelage des zèbres et des tigres, mais aussi les taches des léopardés. Les scientifiques tentent notamment de comprendre d'où viennent ces marques, leur fonction ainsi que les processus qui en sont responsables.

    Il s'est avéré que d'un point de vue mathématique, les rayures et les taches sont organisées de façon relativement simple. Alan Turing a appris au milieu du siècle dernier que leur apparition résultait de l'interaction entre deux protéines se propageant dans l'embryon à des vitesses différentes.

    Or, la fonction des rayures fait toujours l'objet de virulents débats, affirme Tim Caro. L'équipe de chercheurs dont il faisait partie a avancé l'hypothèse selon laquelle ces fameuses marques noires et blanches serviraient à empêcher les insectes d'évaluer la distance les séparant du corps des zèbres et la vitesse de leurs déplacements.

    Pour le vérifier, les scientifiques ont habillé des chevaux de tuniques rayées. Ces dernières n'ont pas permis de dissimuler les animaux aux taons, aussi nombreux que d'habitude à tourner autour d'eux.

    Cependant, les rayures sur les tuniques ont déboussolé les insectes lorsque ceux-ci tentaient de se poser sur leurs victimes. Résultat: les taons piquaient les chevaux déguisés en zèbres beaucoup plus rarement.

    Qui plus est, malgré leur camouflage naturel, les zèbres discernaient les mouches avec plus de succès que les chevaux et cherchaient à les fuir.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    animaux, science, zèbres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik