Sci-tech
URL courte
73311
S'abonner

La scientifique de la Nasa, Amanda Hendrix, chargée de découvrir la vie dans les «mondes océaniques» de notre système solaire, a avancé l’idée qu’une étrange forme de vie extraterrestre existerait sur Titan, un satellite de Saturne, lit-on dans son interview au Daily Express.

Mme Amanda Hendrix, scientifique à la Nasa, a expliqué au journal Daily Express que le programme Ocean Worlds représentait l'une des meilleures chances de rencontrer une vie extraterrestre dans notre système solaire.

Ainsi, Mme Hendrix est d'avis qu'une vie extraterrestre pourrait être trouvée sur l'une des lunes de Saturne, Titan, qui possède à la fois «un océan en sous-sol et des lacs d'hydrocarbures liquides à la surface».

«Il n'y aurait pas d'extraterrestres avec des têtes vertes qui nageraient là-bas. Je pense qu'il est possible qu'il existe des formes de vie simples dans certains de ces mondes océaniques de notre système solaire externe», a-t-elle déclaré.

Le programme d'exploration des mondes océaniques de la Nasa présente un changement stratégique significatif dans ses tentatives de découverte de la vie extraterrestre, puisqu'il a découvert que Mars, considérée par les scientifiques comme la meilleure opportunité de recherche de la vie, n'était «pas habitable actuellement», a expliqué la chercheuse.

Mme Hendrix a également précisé que, mis à part Titan, il existait au moins deux autres mondes pouvant accueillir «une forme de vie folle à base de méthane», faisant référence à Encelade, la sixième plus grande lune de Saturne et à Europa, la plus petite des quatre lunes galiléennes tournant autour de Jupiter.

La scientifique estime en outre que l'exploration de ces mondes lointains dans le domaine de la recherche d'une forme de vie extraterrestre présentait un avantage supplémentaire.

«Bien que nous découvrions s'ils sont habitables et s'ils peuvent accueillir la vie, nous en apprenons beaucoup sur ces mondes, qui sont scientifiquement intéressants. Chacun de ces endroits dans notre système solaire est un autre indice sur la formation et l'évolution des corps dans notre système solaire», a expliqué Mme Hendrix.

Elle indique toutefois que la Nasa était actuellement en train de choisir entre deux missions exploratoires possibles: l'une, nommée Dragonfly, propose d'envoyer un atterrisseur sur Titan pour en explorer la surface, l'autre, nommée Comet Sample-Return, vise à prélever des échantillons de glace provenant de comètes connues.

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
science, recherche, extraterrestres, espace, NASA, Saturne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook