Sci-tech
URL courte
330
S'abonner

Afin d’éviter une épidémie de peste porcine qui serait catastrophique pour l’économie chinoise, des entreprises locales élaborent une technologie de reconnaissance faciale qui identifiera les animaux malades et ne leur permettra pas de contaminer leurs camarades, selon The New York Times.

Une quinte de toux, une perte d'appétit… Tels sont les symptômes de la peste porcine africaine qui devront être surveillés chez les cochons en Chine par un système de reconnaissance faciale, comme l'écrit le journal The New York Times qui a publié une enquête sur l'élaboration de cette technologie pour les animaux d'élevage.

L'objectif de ce recours à la reconnaissance faciale par les caméras intelligentes est d'empêcher l'épidémie de nuire à l'économie du pays. Avec près de 400 millions de bêtes par an, la Chine est le premier producteur de porc dans le monde.

Parmi les entreprises chinoises qui élaborent ce concept, Yingzi Technology a déjà installé des caméras intelligentes dans les élevages et grâce au système de reconnaissance faciale identifie les symptômes de la maladie porcine.

«S'ils ne sont pas heureux, qu'ils ne mangent pas bien, on peut prédire si le cochon souffre d'une maladie», explique Jackson He, le chef de l'entreprise.
Une fois les symptômes identifiés, les cochons atteints de la peste, sont placés en quarantaine.

Selon la publication, le problème de ce concept est que la majorité des élevages de porcs en Chine sont des petites entreprises et ne peuvent pas se permettre d'installer des caméras intelligentes.

À son tour, le gouvernement chinois semble déterminé à investir dans le développement de ces dispositifs, tant la production de porc est importante pour le pays.

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
peste porcine africaine (PPA), reconnaissance faciale, cochon, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook