Ecoutez Radio Sputnik
    Alcool

    Des scientifiques semblent savoir à quel âge l’alcool pourrait être bon pour la santé

    © Sputnik . Vasily Batanov
    Sci-tech
    URL courte
    7159

    Les bienfaits et les méfaits de l'alcool intéressant toujours les scientifiques, les études se poursuivent et fournissent parfois des résultats curieux. Ainsi, une analyse publiée par le Journal of Studies on Alcohol and Drugs avance qu'à un certain âge l'alcool devient moins dangereux pour la santé.

    Des scientifiques du Boston Medical Center ont établi qu'à un certain âge la consommation d'alcool devenait moins mauvaise pour la santé. Il s'agit notamment de personnes qui ont plus de 50 ans, bien qu'à cet âge, l'abus d'alcool reste toujours dangereux et peut provoquer des cancers, des lésions du système nerveux, ainsi que des maladies du foie et du cœur, constate une étude publiée dans le Journal of Studies on Alcohol and Drugs.

    Les chercheurs indiquent également que certaines analyses font état des bienfaits des spiritueux parce qu'elles prennent souvent en compte des personnes de plus de 50 ans, excluant ainsi ceux qui auraient pu mourir des suites de maladies liées à l'alcool avant d'arriver à cet âge.

    La nouvelle étude prouve que l'âge en général influence grandement le niveau du danger du point de vue de la proportion des bienfaits et des risques.

    Chez les 20-49 ans, sur 35,8% des décès dus à l'alcool, il n'y en avait que 4,5% où l'alcool a pu aider à éviter la mort (à condition d'une consommation modérée). Or, chez les plus de 65 ans, sur 35% de tels cas, le second chiffre était de 80%.

    Ainsi, il semble que chez les jeunes l'alcool fasse plus de ravages qu'il n'apporte d'avantages. Mais la situation change apparemment avec l'âge et une consommation modérée d'alcool pourrait être éventuellement un choix plus judicieux que le refus total de spiritueux.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    chercheurs, santé, spiritueux, avantages, ravages, cancer, âge, consommation, alcool, Journal of Studies on Alcohol and Drugs, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik