Ecoutez Radio Sputnik
    Eau de robinet

    La date d’une catastrophe climatique majeure aux États-Unis annoncée

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Sci-tech
    URL courte
    15220
    S'abonner

    Des scientifiques préviennent que dans quelques décennies les États-Unis seraient amenés à faire face à des pénuries d'eau généralisées en raison de la croissance de la population et du changement climatique.

    Dans les 50 ans à venir, une grande partie des États-Unis pourrait être confrontée à des pénuries d'eau importantes, selon une nouvelle étude américaine mentionnée par ScienceAlert.

    À partir de 2071, les effets combinés du changement climatique et de la croissance de la population devraient présenter de «graves problèmes» dans près de la moitié des 204 bassins versants couvrant les USA, expliquent les scientifiques.

    Pour obtenir ces estimations, ils ont utilisé un certain nombre de modèles climatiques mondiaux pour dresser des scénarios futurs, tout en prenant en compte des données sur la croissance démographique attendue.

    Selon ceux, l'approvisionnement sans faille en eau des États-Unis a été atteint dans les années 1980, après des décennies de demande accrue qui ont vu la consommation d'eau multipliée par neuf depuis le début du XXe siècle.

    Grâce aux progrès réalisés sur les barrages, les tunnels et les pipelines, la stabilité de l'utilisation de l'eau a été maintenue malgré une population croissante, a déclaré l'équipe. Mais sachant que la construction de réservoirs a atteint son point culminant dans les années 1960, il y aurait vraisemblablement des problèmes à l'avenir.

    Bien que des études montrent que le changement climatique est susceptible de générer des précipitations croissantes dans de nombreuses régions des 48 États américains, en particulier dans le nord du pays, d'autres devraient en recevoir moins, expliquent les auteurs de l'étude. L'augmentation des températures, en effet, accélère l'évaporation, ce qui réduira à certains endroits l'effet des précipitations abondantes.

    Pour tenter de conjurer cette menace, l'humanité doit en particulier chercher à accroître l'efficacité d'utilisation de l'eau par les utilisateurs primaires de cette ressource précieuse et limitée, souligne l'étude.

    Étant donné les grandes quantités d'eau utilisées dans l'agriculture et le fait que la majeure partie de celle-ci est utilisée pour la production de cultures à valeur relativement faible, le secteur agricole devrait faire face à de sérieux défis, selon les chercheurs. L'utilisation des eaux souterraines n'est quant à elle pas une bonne solution car il s'agit d'une ressource limitée et menacée.

    Tags:
    pénuries, eau, environnement, science, réchauffement climatique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik