Ecoutez Radio Sputnik
    Un vaisseau spatial (image d'illustration)

    Chercher des aliens avec des vaisseaux propulsés par des trous noirs? Un savant y croit

    CC BY 2.0 / Flickr/Tom Francis Follow / I Own A Spaceship
    Sci-tech
    URL courte
    579

    Même si l’idée de créer des vaisseaux interstellaires propulsés par le rayonnement de Hawking n’est pas nouvelle, le mathématicien Louis Crane a proposé cette technologie hypothétique pour chercher une vie intelligente dans l’espace.

    Afin de trouver des extraterrestres, il faudrait que des télescopes à rayons gamma détectent des vaisseaux spatiaux propulsés par le rayonnement de Hawking des trous noirs artificiels, estime le mathématicien Louis Crane de l'université du Kansas.

    Dans sa dernière étude publiée sur le portail arXiv, Crane a proposé de commencer à suivre des objets ressemblant à des vaisseaux spatiaux opérant avec cette technologie, jusqu'ici inaccessibles à l'humanité, mais qui pourraient être utilisés par des extraterrestres. Selon lui, les télescopes gamma actuels pourraient détecter de tels engins à 100 voire 1.000 années-lumière.

    M.Crane a ajouté que pour un observateur extérieur, un astronef alimenté par un trou noir ressemblerait à un petit spot de couleur rouge lorsqu'il s'éloigne. S'il se retournait pour décélérer, la couleur de son rayonnement deviendrait bleue. 

    De tels vaisseaux devraient être propulsés par des mini-trous noirs artificiels émettant des rayons gamma de haute énergie. Le scientifique affirme que c'est le seul moyen de construire un vaisseau interstellaire capable de se déplacer à la vitesse de la lumière.

    Selon une étude de 2009 rédigée par Louis Crane et Shawn Westmoreland, un trou noir minuscule d'un rayon de 2,8 attomètres (2,8 trillionnièmes de mètre) aurait une durée de vie d'environ un siècle et pourrait produire 15 petawatts de puissance, permettant ainsi d'alimenter le vaisseau et de le faire avancer à une vitesse proche de celle de la lumière. Ces petits trous noirs seraient plus chauds que n'importe quel objet naturel dans l'univers. Cependant, il serait compliqué de contrôler le rayonnement de Hawking émis par le trou noir de manière efficace.

    En tout cas, les auteurs de la recherche reconnaissent que l'humanité ne possède pas actuellement de matériels et de technologies afin de construire ce type de vaisseau spatial. Une autre difficulté consiste en ce que les effets de la gravité quantique produits par les trous noirs sont très peu étudiés. Ils peuvent rendre la création d'un tel moteur beaucoup plus simple ou, au contraire, complètement impossible.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    rayonnement gamma, univers, vie extraterrestre, vaisseau spatial, trou noir, technologies, Université d'Etat du Kansas, Louis Crane, Stephen Hawking
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik