Sci-tech
URL courte
5423
S'abonner

Le satellite américain Kick-Sat2 a largué en orbite toute une nuée de microsatellites munis d’émetteurs radio pour tester la réception de leurs signaux. Selon son concepteur Zac Manchester, chacun d’entre eux ne pèse que cinq grammes.

Après la première tentative de mettre en orbite les microsatellites Sprite depuis KickSat1 en 2014 qui s'est soldée par un échec, le satellite KickSat2, construit à l'Université de Cornell, a été mis en orbite en février 2019 par le cargo spatial Cygnus après sa séparation de la Station spatiale internationale, a annoncé son concepteur Zac Manchester.

Le satellite contenait 104 microsatellites Sprite dont chacun représentait une plaque de 3,5x3,5 centimètres munie d'un émetteur radio.

À l'avenir, ces microsatellites pourraient être utilisés pour résoudre des problèmes scientifiques.

Sur sa page Twitter, Manchester a demandé aux radioamateurs partout dans le monde de l'informer sur la réception de signaux émis par les microsatellites. Il leur a également demandé de se hâter car les microsatellites, chacun ne pesant que cinq grammes, perdent rapidement leur altitude et pourront bientôt bruler dans les couches denses de l'atmosphère.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Tags:
satellite, Cygnus (cargo)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook