Ecoutez Radio Sputnik
    Une balance (image d'illustration)

    Une cause de développement d’un cancer rare identifiée par des scientifiques

    CC0 / TeroVesalainen
    Sci-tech
    URL courte
    261
    S'abonner

    Tandis que le nombre de cancer du pancréas a augmenté ces dernières années, des scientifiques américains ont étudié presque un million de cas et en ont conclu que le surpoids pourrait accroître le risque de développer un cancer du pancréas.

    Une équipe de scientifiques américains a réévalué l'impact du surpoids sur le risque de développer un cancer du pancréas, relate le portail EurekAlert!.

    Les chercheurs ont étudié la taille et le poids de 963.000 Américains volontairement inscrits au programme CPS II (Cancer Prevention Study II). À partir de ces données, les scientifiques ont calculé l'indice de masse corporelle (IMC) et analysé comment le surpoids influençait le développement du cancer du pancréas.

    Au fil des observations entre 1982 et 2014, 8.354 participants sont morts de cette maladie, et, comme il était présupposé, beaucoup d'entre eux avaient un IMC élevé. De plus, à un jeune âge, le risque de développer un cancer du pancréas à cause de problèmes de surpoids est plus important que parmi les personnes plus âgées.

    Ainsi, chez les personnes âgées de 30 à 49 ans et avec un IMC qui dépasse la norme de cinq points, ce risque augmente de 25 %, chez les individus compris entre 50 et 59 ans, de 19 %, chez ceux de 60 à 69 ans, il baisse à 14 %, et, enfin, pour les personnes âgées de 70 à 89 ans, à 13 %.

    «La prise de poids est une raison probable, mais les études précédentes ont montré que le surpoids influence peu l'augmentation du risque [de développement du cancer du pancréas, ndlr] et n'est pas suffisant pour expliquer entièrement l'augmentation récente de la fréquence de ce cancer», selon le chercheur principal de l'étude, Eric J. Jacobs.

    Les scientifiques soulignent que les données précédentes relatives à l'influence du surpoids sont à minimiser et croient que le facteur clef est en fait le tabagisme.

    Cependant, après 2000, la quantité de fumeurs baissait alors que celle de morts du cancer du pancréas grandissait, selon le scientifique à la tête de cette étude.

    Tags:
    maladies, tabagisme, chercheurs, science, cancer, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik