Ecoutez Radio Sputnik
    stress

    Des chercheurs désignent un remède «vert» contre le stress

    © Depositphotos / Xalanx
    Sci-tech
    URL courte
    341

    Passer une demi-heure par jour dans la nature contribue à diminuer le niveau de stress, conclut une équipe de chercheurs de l’Université du Michigan. Les scientifiques évoquent pourtant une condition pour rendre leur recette efficace: tout portable ou connexion Internet doivent être hors de portée.

    Se promener pendant au moins 20 minutes ou passer ce temps assis dans un endroit où on l'on se sent au contact de la nature tous les jours permet de réduire considérablement le niveau de l'hormone du stress. C'est du moins ce qu'affirme une équipe de chercheurs de l'Université du Michigan dans une étude publiée dans la revue Frontiers in Psychology.

    «Nous savons que passer du temps dans la nature diminue le stress, mais jusqu'à présent, on ignorait combien de temps était nécessaire à cela, avec quelle régularité, ni même quel type d'expérience dans la nature nous serait bénéfique», a déclaré Mary Carol Hunter, professeure associée à l'Université du Michigan et auteure principale de cette étude.

    Pendant huit semaines, 36 citadins ont été invités à passer dans la nature au moins 10 minutes trois fois par semaine ou plus. Les chercheurs, quant à eux, surveillaient les niveaux de cortisol — une hormone du stress — des personnes impliquées à partir d'un échantillon de salive.

    Les bénévoles étaient libres de choisir le jour et le lieu pour leurs promenades. Or, ils ont été contraints de minimiser les facteurs susceptibles de provoquer du stress: ne pas faire d'aérobic et éviter l'utilisation des réseaux sociaux, d'Internet, du téléphone ainsi que les conversations et la lecture.

    Les résultats ont montré que passer au moins 20 minutes en pleine nature suffisait pour réduire de manière significative les niveaux de cortisol. Le temps de contact le plus efficace dédié à ces fins est compris entre 20 et 30 minutes, notent les chercheurs, qui expliquent que c'est justement cette dose qui permet de faire chuter le plus efficacement le taux de cortisol.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    étude, remède, nature, psychologie, stress, Michigan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik