Sci-tech
URL courte
253
S'abonner

Un prototype de cœur imprimé en 3d à partir de tissu humain par une équipe de l’université de Tel Aviv a été présenté pour la première fois à la presse le 15 avril. Cette révolution en médecine permettra de réaliser la greffe dans les plus brefs délais et de résoudre des problèmes de rejets de greffes.

Des scientifiques de l'université de Tel Aviv sont les premiers à avoir imprimé un cœur en 3D à partir de tissus humains et avec des vaisseaux, a annoncé le service de presse de l'université. Cette avancée a été présentée le 15 avril par le professeur Tal Dvir, dirigeant d'un laboratoire.

«C'est la première fois qu'on imprime un cœur dans son intégralité avec ses cellules et ses vaisseaux sanguins, c'est aussi la première fois qu'on utilise de la matière et des cellules provenant du patient», a-t-il déclaré.

L'innovation ouvre la voie pour la médecine du futur grâce à laquelle les patients n'auront plus à attendre la greffe et à prendre des médicaments pour prévenir le rejet de nouveaux organes. Au cours de 10 prochaines années, il sera possible de créer tout organe personnalisé pour la greffe à partir de tissus et cellules humains, affirment les chercheurs.

Dans le cadre de l'expérimentation, plusieurs dizaines de cœurs ont été imprimées à l'imprimante tridimensionnelle. Les nouveaux organes seront transplantés à des animaux afin de vérifier la fonctionnalité des cœurs artificiels. Ce premier cœur est de 2,5 cm de long, comme celui du lapin. L'imprimerie de l'organe en 3D a pris autour de trois heures et demie.

Auparavant, les chercheurs allemands de l'Institut Fraunhofer d'ingénierie des surfaces et couches minces (IST), avec huit autres partenaires européens, ont élaboré une nouvelle technologie dans laquelle des implants imprimés en 3D sont insérés directement dans le corps humain et transformés en os.

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
L’une des plus puissantes balles de calibre 9 mm mise au point en Russie
En plein confinement, les chèvres ont pris le pouvoir dans cette ville galloise - vidéo
Tags:
cœur, imprimante 3D, innovations, Université de Tel Aviv, Allemagne, Tel Aviv, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook