Ecoutez Radio Sputnik
    Hôpital

    Des chercheurs révèlent les dangers mortels d’un taux de cholestérol trop bas

    CC BY 2.0 / US Army Africa / 170208-A-IO170-071
    Sci-tech
    URL courte
    3111

    Les femmes ayant des taux de cholestérol trop bas encourent un risque deux fois plus élevé d’hémorragie cérébrale, d’après une étude réalisée par l’Académie américaine de neurologie.

    Si un taux élevé de cholestérol est néfaste pour la santé, un taux trop bas est également dangereux. Selon une nouvelle étude de l’Académie américaine de neurologie (AAN), les femmes ayant un taux de cholestérol au-dessous des 70 mg/dL sont plus exposées à une hémorragie cérébrale que celles avec un taux situé entre 100 et 130 mg/dL.

    D'après Medical Xpress, l’étude était basée sur l’observation de près de 28.000 femmes âgées de 45 ans et plus pendant 19 ans, durant lesquels 137 d’entre elles ont eu une hémorragie cérébrale.

    «Neuf sur les 1.069 femmes avec un taux de cholestérol de 70 mg/dL ou moins, soit 0,8%, ont subi une attaque, contre 40 sur les 10.067 femmes avec un taux de cholestérol entre 100 et 130 mg/dl, soit 0,4%», indique Medical Xpress.

    «Les femmes ayant un niveau bas de cholestérol doivent être observées par leurs médecins pour détecter d’autres facteurs de risque d’hémorragie cérébrale, dont l’hypertension et le tabagisme», explique l’un des auteurs de l’étude Pamela Rist.

    Toujours selon elle, des études supplémentaires sont nécessaires pour réduire le risque d’hémorragie cérébrale chez les femmes avec un taux de cholestérol bas.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    femmes, hémorragie, attaque cérébrale, cholestérol, hypertension, risques, tabagisme, santé, Medical Xpress, Académie américaine de neurologie (AAN), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik