Ecoutez Radio Sputnik
    Des chercheurs (image d'illustration)

    Un implant capable de traduire les pensées en paroles testé par des chercheurs

    © Sputnik . Vitaliy Ankov
    Sci-tech
    URL courte
    0 26

    Un nouvel implant créé par des scientifiques américains est capable de transformer des signaux cérébraux, émis quand une personne articule, en phrases audibles. Mais les chercheurs veulent aller plus loin et programmer l’ordinateur pour qu’il comprenne les pensées d’une personne.

    Des scientifiques américains ont réussi à traduire les signaux cérébraux en phrases audibles grâce à une nouvelle invention, fait savoir la revue scientifique Nature. La technologie ne traduit pas les pensées d'un individu mais décode les signaux cérébraux que ce dernier émet quand il pense à certaines choses et essaye de les exprimer en parole.

    Les chercheurs ont implanté des électrodes sur la surface du cerveau et les ont testées à l'aide de cinq patients traités pour épilepsie. Cependant, pour l'instant, la personne doit articuler des phrases afin que l'ordinateur la comprenne. De ce fait, la nouvelle technologie est inutile pour le moment pour les personnes qui ne sont pas capables de bouger les lèvres.

    «L'objectif principal que nous avons eu était de trouver si on pouvait vraiment déchiffrer l'activité du cerveau en phrases audibles», a raconté Edward Chang, neurochirurgien et l'un des auteurs de l'étude.

    Les électrodes ont permis aux docteurs de localiser les zones du cerveau responsables de la parole. Le système d'électrodes a aussi permis à l'équipe d'étudier l'activité du cerveau associée au fait de parler.

    D'abord, des volontaires ont lu des centaines de phrases à haute voix pendant que les scientifiques enregistraient les signaux des centres de la parole dans le cerveau qui contrôlent les muscles de la langue, des lèvres, de la mâchoire et du larynx.

    Quand l'ordinateur a appris à comprendre ces signaux, il a été demandé aux patients participant à cette expérience d'essayer de prononcer des phrases dans la limite de ce que leurs capacités leur permettaient tandis que l'appareil les déchiffrait. Dans la plupart des cas, les phrases ont été décodées correctement, selon les dires des scientifiques.

    Edward Chang espère que bientôt cette technologie permettra d'aider les patients victimes d'un AVC à exprimer leurs pensées.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    patients, chercheurs, signal, implant, cerveau, science, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik