Sci-tech
URL courte
675
S'abonner

Une étude révèle que les personnes qui boivent un verre de vin par jour risquent moins de souffrir de dépression. Mais les excès d’alcool donnent toutefois un résultat opposé, avertissent les scientifiques.

Les personnes qui boivent quotidiennement un verre de vin ont un risque réduit de développer une dépression par rapport à ceux qui ne boivent pas du tout, ont établi des chercheurs suédois cités par The Daily Mail.

Les scientifiques ont suivi les habitudes de vie de plus de 5.000 personnes entre 1998 et 2010. Ils ont découvert que les personnes disposant d'une meilleure santé mentale buvaient jusqu'à 14 unités d'alcool par semaine, soit l'équivalent de 10 pintes de bière et un peu moins de 10 verres de vin.

Ceux qui ne buvaient jamais d'alcool présentaient un risque de dépression de 70% supérieur, mais les consommateurs excessifs d'alcool étaient 80% plus susceptibles d'en souffrir.

Cependant, l'alcool n'est pas universellement bénéfique. Ainsi, les femmes, en particulier les jeunes femmes, présentent un risque plus élevé que les hommes de développer une maladie cardiaque, le cancer et d'autres problèmes de santé liés à la consommation d'alcool.

Les psychologues concèdent que l'alcool peut améliorer votre humeur. Ainsi, aller au pub avec ses amis aide les gens à «se décharger». Mais il importe de savoir où s'arrêter, car les excès sont mauvais pour la santé mentale et physique.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La France passe le seuil des 70.000 décès depuis le début de l’épidémie
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
«La reprise du combat»: des manifestants contre la loi Sécurité globale se réunissent de nouveau à Paris - vidéo
Tags:
bière, boissons alcoolisées, alcool, dépression, santé, vin, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook