Ecoutez Radio Sputnik
    Un article sur cancer (image d'illustration)

    Y a-t-il vraiment un lien entre le stress et le cancer?

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    152

    Le stress, qui est souvent accusé d’être une raison du développement du cancer, n’est peut-être pas coupable, car il n’existe encore aucune étude qui établit un lien entre cette maladie et le stress, indique Le Figaro. Par contre, le stress prolongé et mal supporté pourrait entraîner un comportement provoquant le développement du cancer.

    Les scientifiques et les médecins qui considèrent que le stress pourrait provoquer le cancer basent leurs suggestions sur des études scientifiques qui prouvent que durant un moment de stress notre organisme libère des hormones, la pression artérielle augmente, le rythme cardiaque s'accélère et les rythmes circadiens peuvent être perturbés.

    Or, selon Sarah Dauchy, psychiatre et chef du département des soins de supports (DISSPO) et de l'unité de psycho-oncologie (UPO) au centre régional de lutte contre le cancer Gustave Roussy, situé à Villejuif, qui a accordé ses commentaires au Figaro, l'existence d'un lien n'a pas été établie à ce jour par des scientifiques.

    «Il n'y a pas de preuve scientifique dans ce sens à l'échelle des populations», explique-t-elle.

    Avant d'ajouter:

    «Imaginez une femme chez qui on diagnostique un cancer quelques mois après son divorce, et qui établit un lien entre les deux. D'abord, son cas particulier ne dit rien de tous les divorces qui n'aboutissent pas à des cancers. Par ailleurs, la chronologie de ce type d'attribution n'est en général pas respectée, et le cancer a mis des années à se développer», indique Mme Dauchy, citée par Le Figaro.

    De plus, elle souligne qu'entre la situation de stress qui s'est produite dans la vie et le diagnostic du cancer il ne peut pas se passer seulement quelques mois, car le cancer a besoin de plus de temps pour se développer et se manifester. Qui plus est, le cancer est un processus qui est lié au dérèglement de l'ADN qui ne peut pas vraiment déclencher les procès physique et chimique par des pensées négatives, d'après la Fondation belge contre le cancer.

    «Il est impossible de "réparer" de l'ADN en pensant positivement», souligne la fondation sur son site.

    Toutefois, le comportement non favorable à la santé, notamment une consommation élevée d'alcool ou la négligence de certaines procédures bénéfiques pour la santé, provoqué par le stress pourrait engendrer le développement du cancer.

    Ainsi, il est conseillé de bien gérer le stress et ne pas encourager un comportement défavorable à la santé afin de ne pas donner des raisons aux cellules cancéreuses de se développer.

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    comportement, recherche, science, stress, maladies, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik