Ecoutez Radio Sputnik
    Le sarcophage d'or de Toutankhamon

    L’impact d’une météorite sur l’amulette de Toutânkhamon a été dévoilé par les chercheurs

    © Sputnik . Dmitry Korobeinikov
    Sci-tech
    URL courte
    4212

    La provenance d’une amulette pectorale de verre jaune, qui avait été enterrée avec le pharaon Toutânkhamon, a enfin été établie par des chercheurs d’une université australienne. Ils ont déclaré que le matériau dont l’amulette était fabriqué s’était formé sous l’impact d’une météorite qui avait frappé la terre il y a 29 millions d’années.

    Des chercheurs de l'université australienne Curtin ont découvert l'origine du verre jaune composant l'amulette pectorale de Toutânkhamon, selon le journal scientifique Geology.

    Ils ont étudié les minuscules particules de zircon formées il y a 29 millions des années sur le territoire de l'Égypte occidentale. Les archéologues ont découvert que le matériau avait conservé des traces de reidite, un minéral qui se forme à haute pression lors de la collision d'un météorite avec la Terre.

    «Les impacts de météorites et les explosions aériennes peuvent causer la fonte, cependant seuls les impacts de météorites créent des ondes de choc qui forment des minéraux à haute pression. Donc trouver des preuves d'une ancienne reidite confirme qu'elle a été créée à la suite d'un impact de météorite», a expliqué le géologue et planétologue Aaron Cavosie, de l'Université Curtin en Australie.

    Selon les scientifiques, la discussion autour de la provenance de ce verre a perduré une centaine d'années. Auparavant, ils supposaient que le verre pouvait se former à la suite d'une puissante explosion aérienne à la surface de la Terre.

    «Les impacts de météorites sont des événements catastrophiques, mais ils ne sont pas fréquents. Les explosions aériennes sont plus fréquentes, mais on ne s'attend pas à ce qu'un désert libyen forme du verre dans un avenir proche, ce qui est réconfortant», a ajouté le professeur.

    Le pharaon Toutânkhamon (vers 1341-vers 1323 av. J.-C.) est l'un des rois les plus illustres du Nouvel Empire de l'Égypte antique. Les chercheurs sont attirés par sa mort mystérieuse à l'âge de 20 ans et par son tombeau «maudit» qui aurait provoqué la mort de plusieurs scientifiques ayant participé à son ouverture, selon la presse grand public de la première moitié du XXe siècle.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    archéologie, science, météorite, verre, Toutânkhamon, Egypte antique, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik