Sci-tech
URL courte
3302
S'abonner

La multiplication de cas de cancer du côlon parmi les personnes habitant dans des pays à revenu élevé est liée, selon des scientifiques, à des régimes alimentaires nuisibles et au développement de l’obésité.

Des scientifiques ont remarqué qu'au cours des dix dernières années, les habitants de moins de 50 ans de pays à revenu élevé étaient plus souvent victimes de cancers du côlon, relate le journal spécialisé en ligne Medical Xpress. Ce sont notamment les individus entre 20 et 29 ans qui développent le plus souvent cette maladie.

Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à Lyon, l'augmentation des cas de cancer chez les jeunes peut être expliquée par la multiplication de cas d'obésité et liée avec un régime alimentaire inadapté ou non sain.

Les scientifiques ont également souligné que, dès 2006, en Australie, au Canada et en Grande-Bretagne, il est constaté au contraire une baisse de cas de cancer du côlon chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Ils l'expliquent par l'introduction de programmes réguliers de dépistage des états précancéreux auprès des personnes âgées.

«Alors que le dépistage des personnes âgées de moins de 50 ans aujourd'hui est considéré comme ne valant pas le coût en raison du faible nombre de cas décelés, l'histoire familiale peut aider à révéler le cancer chez les jeunes ayant un haut risque de prédisposition au cancer du côlon», a indiqué le docteur Araghi, du Centre international de recherche sur le cancer.

Lire aussi:

Des chasseurs vénézuéliens Su-30 et F-16 escortent le 2e tanker iranien - vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Tags:
risques, cancer, obésité, santé, nourriture, régime alimentaire, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook