Sci-tech
URL courte
1191
S'abonner

Une fusée Soyouz-2.1b a été frappée par un éclair lors de son lancement depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans la région d’Arkhangelsk, a annoncé aux journalistes le responsable du cosmodrome, le général-major Nikolaï Nestetchouk.

La foudre a frappé la fusée Soyouz-2.1b portant le satellite Glonass-M alors qu'elle quittait le cosmodrome de Plesetsk, ce 27 mai à 8h23 (heure de Paris), dans la région d'Arkhangelsk, a annoncé aux journalistes le général-major Nikolaï Nestetchouk, chef du cosmodrome.

​Il a toutefois précisé que cet incident ne pouvait pas empêcher le lancement de la fusée.

«Le lancement se déroulait normalement. Le temps n'est pas un obstacle pour nous, nous sommes des troupes de tous les temps. C'est une nouvelle preuve confirmant qu'un éclair n'est pas en mesure d'endommager notre arme spatiale», a souligné Nikolaï Nestetchouk.

Comme l'a ajouté le général-major, le satellite Glonass-M été placé en orbite dans le délai prévu.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif nie les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Tags:
satellite, fusée, cosmodrome, foudre, lancement, Soyouz-2.1b, Arkhangelsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook