Ecoutez Radio Sputnik
    Un diamant

    Quelle est l'origine des diamants sur Terre?

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Sci-tech
    URL courte
    1110

    Les diamants sont vraisemblablement constitués de fonds marins recyclés cuits dans les profondeurs de la Terre, selon une nouvelle étude menée par des scientifiques de l'université australienne Macquarie qui ont «démontré que les processus qui aboutissent à la formation de diamants sont conditionnés au recyclage des sédiments des fonds océaniques».

    Les traces de sel découvertes dans de nombreux diamants semblent prouver que les pierres sont formées à partir d'anciens fonds marins enfouis sous la croûte terrestre, selon une nouvelle étude de scientifiques de l'université australienne Macquarie publiée dans Science Advances. 

    Les diamants sont des cristaux de carbone qui se forment sous la croûte terrestre, dans le manteau de notre planète et sont remontés à la surface par des éruptions volcaniques dans la kimberlite. Ils sont généralement constitués de carbone pur, mais les diamants fibreux, troubles et moins attrayants pour les bijoutiers, incluent souvent des traces de sodium, de potassium et d'autres minéraux témoins de l'environnement où ils se sont formés.

    Ces diamants fibreux sont généralement utilisés dans des applications techniques, notamment les forets.

    Les scientifiques estiment que le mécanisme de formation des uns et des autres est le même. Pour que ce processus se produise, une plaque tectonique devrait plonger assez rapidement sous une autre à une profondeur de plus de 200 km sous la surface, dans un processus appelé subduction. Une descente rapide est nécessaire car les sédiments doivent être compressés à plus de quatre gigapascals (40.000 fois la pression atmosphérique) avant de commencer à fondre à des températures de plus de 800°C.

    Pour tester cette idée, les chercheurs ont réalisé une série d'expériences à hautes pression et température.

    Ils ont placé des échantillons de sédiments marins dans un récipient avec une roche appelée péridotite, le type de roche le plus répandu dans la partie du manteau où se forment les diamants, et ont augmenté la pression et la chaleur. À des pressions comprises entre quatre et six gigapascals et à des températures entre 800°C et 1.100°C, correspondant à des profondeurs comprises entre 120 et 180 km sous la surface, ils ont trouvé des sels formés d'un équilibre de sodium et de potassium à la hauteur des petites traces retrouvées dans les diamants.

    «Nous avons démontré que les processus qui aboutissent à la formation de diamants sont conditionnés au recyclage des sédiments des fonds océaniques dans les zones de subduction, a déclaré l'un des chercheurs, Michael Förster. Nos expériences ont également abouti à la formation de minéraux qui sont les ingrédients nécessaires à la formation de kimberlite qui transporte les diamants vers la surface de la Terre.»

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    bijoutier, chaleur, pressions, température, étude, chercheurs, carbone, croûte terrestre, manteau, diamants, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik