Ecoutez Radio Sputnik
    Fenómenos espaciales (imagen referencial)

    L’une des principales théories sur les trous noirs prouvée par des scientifiques

    CC0 / Pixabay / insspirito
    Sci-tech
    URL courte
    91212
    S'abonner

    Des scientifiques de l’Université technique d’Israël ont pu prouver la théorie avancée en 1974 par Stephen Hawking selon laquelle les trous noirs dus aux effets quantiques peuvent émettre un rayonnement thermique, relate la revue Nature.

    Jeff Steinhauer, professeur de physique à l'Université technique d'Israël, affirme avoir prouvé la théorie de Stephen Hawking sur les trous noirs, d'après la revue Nature.

    Le scientifique a ainsi créé «l'analogue acoustique» d'un trou noir en laboratoire et a confirmé que les objets spatiaux émettaient des flux de particules chargées, c'est à dire un rayonnement thermique.

    Cet analogue créé est un condensat de Bose-Einstein, en termes simples, un état de la matière composé de gaz et de particules qui sont refroidis à un zéro presque absolu (-273,15 C).

    Les scientifiques ont conclu que les «analogues acoustiques» sont très proches des modèles théoriques impliquant la présence du rayonnement de Hawking.

    Cependant, ces résultats ne sont toujours pas une preuve concluante car le rayonnement de Hawking se produit dans de véritables trous noirs, aux proportions énormément différentes de celles reproduites en laboratoire.

    L'équipe de Jeff Steinhauer a annoncé son intention de poursuivre ses recherches jusqu'à ce que la technologie nécessaire soit disponible pour mener l'étude à une échelle beaucoup plus grande. 

    Tags:
    recherche, laboratoire, expérience, trou noir, science, espace, Stephen Hawking, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik