Sci-tech
URL courte
290
S'abonner

Selon une étude de chercheurs britanniques et américains, consommer des bleuets, cette baie d’Amérique du Nord, peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de diabète chez les personnes avec un syndrome métabolique.

De nouvelles recherches menées par des scientifiques de l'université d'East Anglia et de Harvard, publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition, montrent que les bleuets sont bénéfiques pour la santé du cœur.

L’étude prouve qu’une consommation quotidienne de 150 g de bleuets réduit de 15% le risque de maladies cardiovasculaires.

Le docteur Peter Curtis, co-responsable du projet de recherche, a déclaré: «Nous avons constaté que la consommation d'une tasse de bleuets par jour entraînait des améliorations durables de la fonction vasculaire et de la résistance artérielle en présentant suffisamment de différence pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire de 12 à 15%».

Selon Vladimir Khoroshev, chirurgien cardiaque, des bleuets ne sont pas les seules baies qui sont bonnes pour la santé et notamment pour la prévention des maladies cardiovasculaires.

«Les leaders du nombre des glycosides [les substances qui augmentent le tonus, l'excitabilité et la compressibilité des muscles cardiaques et artériels, qui sont produites naturellement seulement dans les plantes, ndlr] sont les baies de couleur violette et bordeaux sombre: les bleuets, les myrtilles, les aronies noires, les sureaux, les mûres, les canneberges, les cassis, les cerises et les raisins sombres», a déclaré Khoroshev.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook