Sci-tech
URL courte
260
S'abonner

Selon une nouvelle hypothèse, le passage à la reproduction sexuée au cours de l’évolution a permis de lutter contre les cellules cancéreuses. Ce que ne permet pas de faire la reproduction asexuée, et donc le clonage.

Des chercheurs de l’université de Montpellier ont conclu que la reproduction sexuée s’est développée car elle présentait l’avantage de lutter contre les tumeurs malignes.

Quels sont les avantages de la reproduction sexuée? Pourquoi est-ce devenu le mode de reproduction dominant chez les organismes multicellulaires? La reproduction sexuée réduit la probabilité que des mutations potentiellement néfastes ne se développent au cours des générations successives, expliquent les Français dans un article de Science Alert.

Mais d'autres hypothèses sont également présentées, notamment le fait que la diversité génétique offerte par la reproduction sexuée rende les organismes plus susceptibles de choisir leurs variantes génétiques, y compris des adaptations défensives qui constituent un meilleur bouclier face aux agents pathogènes.

Cette étude propose une nouvelle théorie: la reproduction sexuée, disent les chercheurs, réduit le nombre de cellules cancéreuses transmissibles, appelées «tricheuses».

Contrairement à la reproduction asexuée, celle-ci permet de lutter contre un ennemi ancestral toujours présent, à savoir les lignées cellulaires malignes transmissibles, expliquent les auteurs.

La reproduction asexuée pourrait avoir profité à ces cellules «tricheuses» transmissibles, qui ont eu le temps de s'adapter à des organismes génétiquement identiques produits par clonage.

Un moyen efficace de se prémunir contre ces cellules a consisté à se différencier des autres individus et à produire une progéniture unique, écrivent les chercheurs, donc à adopter la reproduction sexuée. Cela a permis de détecter les lignées cellulaires malignes infectieuses.

Étant donné l'omniprésence des processus oncogènes [cancérigènes] dans le monde multicellulaire ainsi que la diversité des voies de transmission potentielles, les chercheurs concluent que la reproduction sexuée aurait pu apparaître au cours de l’évolution pour produire une progéniture viable.

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Le nombre journalier de cas de Covid-19 en baisse en France mais toujours au-dessus de 10.000
Tags:
évolution, cancer, reproduction, science, sexe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook