Sci-tech
URL courte
16131
S'abonner

Un groupe de neurologues a révélé les changements qui interviennent dans les zones cognitives du cerveau chez ceux utilisant énormément Internet, et notamment l’affectation de la capacité à se concentrer, à mémoriser et à interagir socialement.

Une équipe internationale de neurologues de l’Université Western Sydney, de l’Université Harvard, du Kings College (Londres), de l’Université d’Oxford et de l’Université de Manchester ont découvert qu’Internet pouvait produire des altérations aiguës et durables dans les zones du cerveau responsables de la cognition, ce qui peut le modifier jusqu’à affecter notre capacité d’attention, notre processus de mémorisation et nos interactions sociales.

Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue World Psychiatry.

«Les principales conclusions de cette étude sont qu’un niveau élevé d’utilisation d'Internet pourrait en effet affecter de nombreuses fonctions du cerveau. Par exemple, le flot illimité de notifications provenant d'Internet nous encourage à avoir constamment une attention divisée, ce qui peut alors réduire notre capacité à rester concentré sur une tâche unique», a déclaré le neurologue principal, Joseph Firth.

Étant donné que la plupart des informations mondiales sont désormais à portée de clic, cela peut changer la façon dont l’humanité stocke et valorise les faits et les connaissances à la fois socialement et dans le cerveau, a-t-il souligné.

Selon Medical Xpress, les directives 2018 de l'Organisation mondiale de la santé recommandaient que les jeunes enfants (âgés de deux à cinq ans) soient exposés à une heure ou moins par jour aux écrans. Toutefois, le rapport a également révélé que la grande majorité des recherches portant sur les effets d'Internet sur le cerveau avaient été menées chez des adultes. Il est donc nécessaire de les poursuivre pour déterminer les avantages et les inconvénients de l'utilisation du Web chez les plus jeunes.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Tags:
cerveau, chercheurs, Internet, notification
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik