Sci-tech
URL courte
0 101
S'abonner

Une nouvelle étude sur l’impact négatif de l’utilisation durable des smartphones, et surtout, de la prise de selfies, a révélé que la lumière HEV endommageait la peau du visage en provoquant un vieillissement précoce, a indiqué The Sun, se référant à un dermatologue.

Des scientifiques ont prouvé que faire des selfies aboutissait à un vieillissement précoce de la peau, relate le tabloïd britannique The Sun.

La lumière bleue émise par les écrans des smartphones, notamment, la HEV (Haute Énergie Visible) affecterait ainsi la peau du visage.

«La lumière bleue est capable de pénétrer dans les couches profondes de la peau où le collagène et l’élastine se produisent, tout en rendant ces dernières plus fines et vulnérables. Le fait de s’exposer longtemps  à ce type de rayonnement peut causer des dommages oxydatifs forts», a expliqué une dermatologue de la clinique londonienne Cadogan, le Dr Susan Mayou.

Selon les résultats d’une enquête, un quart des personnes interrogées entre 18 et 25 ans, passent plus de sept heures par jour devant les écrans de leurs smartphones. Seuls 10% sont renseignés sur l’impact négatif de la lumière bleue sur la peau du visage.

Cependant, il est possible de réduire la nuisance de ce rayonnement et de rajeunir le teint à l’aide des sérums contenant de la vitamine C, est-il précisé.

Lire aussi:

Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
visage, vitamines, impact, selfie, smartphones
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook