Sci-tech
URL courte
2110
S'abonner

Des chercheurs viennent de découvrir un poisson capable de «retenir» son souffle. Ils estiment que c’est «probablement très efficace sur le plan énergétique» et avantageux sur le plan sécuritaire, pour éloigner d’éventuels prédateurs.

Des chercheurs de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique ont repéré, pour la première fois, des poissons qui «retiennent» leur souffle, certains pendant quatre minutes.

«Ce comportement de respiration n'a été observé chez aucun autre poisson et est probablement très efficace sur le plan énergétique», ont indiqué les scientifiques dans le Journal of Fish Biology.

Pour établir le fait, ils n’ont pas cherché à attraper ces poissons abyssaux, de la famille des Chaunacidae de l'ordre des Lophiiformes, ils ont simplement visionné des vidéos.

Pour respirer, les poissons absorbent de l’eau contenant de l’oxygène dans leur bouche et la pompent dans leurs chambres branchiales. Cette sorte de filtre leur permet d’extraire l'oxygène de l’eau et de le pomper à l'intérieur de l'organisme ainsi que de rejeter le dioxyde de carbone vers l'extérieur par leurs fentes branchiales.

Mais ce poisson des grandes profondeurs «retient» son souffle. Les chercheurs ont constaté que, lorsque les poissons libèrent l’eau quelques minutes plus tard, leur corps se dégonfle de 20 à 30%. Ce sont d’énormes chambres branchiales qui leur permettent de stocker un grand volume d’eau.

Pourquoi le faire? Les chercheurs estiment que retenir son souffle pourrait aider le poisson, assez paresseux, à conserver l’énergie qu’il devrait sinon utiliser pour pomper activement de l’eau. En outre, la capacité à se gonfler et devenir plus grand pourrait également servir d’avertissement à d’éventuels prédateurs.

Lire aussi:

Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Tags:
poissons abyssaux (poissons des profondeurs), chercheurs, avertissement, énergie, sources, oxygène, respiration, poisson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik