Sci-tech
URL courte
126
S'abonner

La messagerie WhatsApp a menacé de lancer des poursuites judiciaires contre les utilisateurs qui violent ses conditions d'utilisation, a annoncé la société sur le site officiel de l'application.

WhatsApp va déclarer la guerre à tous les utilisateurs qui enfreignent ses conditions d’utilisation à partir du 7 décembre 2019, peut-on lire dans un communiqué publié sur son site officiel:

«WhatsApp engagera des poursuites judiciaires contre les personnes impliquées ou aidant les autres à enfreindre nos conditions d'utilisation».

La société indique que la liste des violations inclut l'envoi automatisé ou massif de messages. Il est également interdit d'utiliser le programme à des fins non personnelles.

WhatsApp a souligné qu'elle envisageait de recueillir des preuves d'activités illégales non seulement sur sa propre plate-forme. Dans ce cas, la messagerie recourra à des moyens techniques pour lutter contre les violations.

Les représentants de la société ont cité comme exemple le cas où certaines entreprises ont dénoncé publiquement la possibilité d'utiliser la messagerie en dépit de violations des conditions d'utilisation.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La France passe le seuil des 70.000 décès depuis le début de l’épidémie
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Tags:
application, utilisateurs, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook