Sci-tech
URL courte
6452
S'abonner

Une tête de loup, vieille d’au moins 40.000 ans et préservée grâce au pergélisol, a été découverte en Sibérie orientale. Ses dents, sa fourrure et son cerveau sont en bon état de conservation.

Des habitants à la recherche d'ivoire de mammouth ont découvert les restes d’une tête de loup au bord d’une rivière en Iakoutie, rapporte The Siberian Times. Le département d'étude des mammouths de l'Académie des sciences de Iakoutie a déjà mené les toutes premières analyses pour en savoir davantage sur ce loup préhistorique.

Albert Protopopov, directeur du département contacté par CNN, a expliqué que, bien que des louveteaux congelés aient été découverts par le passé, la découverte d'une tête de loup adulte était une véritable première à l’échelle mondiale.

«C'est la première fois que l'on découvre la tête d'un ancien loup dont les tissus mous ont été préservés après quelques 40.000 ans, d’un loup adulte», a-t-il précisé.

Les scientifiques sont en train de construire un modèle numérique du cerveau et de l’intérieur du crâne pour une étude plus approfondie, a ajouté M.Protopopov. Parallèlement, leurs collègues à Stockholm analysent l'ADN du loup.

Selon M.Protopopov, à mesure que notre planète se réchauffera, davantage de restes similaires referont surface dans la région. «Le nombre de découvertes augmente en raison du dégel du pergélisol», a-t-il expliqué.

Plus tôt cette année, des scientifiques ont annoncé la découverte de sang et d'urine liquides dans les restes gelés d'un poulain âgé de 42.000 ans, également préservé dans le pergélisol. Les chercheurs espèrent cloner ce poulain exceptionnellement bien conservé.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
pergélisol, science, préhistoire, loups
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik