Ecoutez Radio Sputnik
    le chien triste

    L’amour particulier des humains envers les chiens expliqué par une étude

    CC0 / fran__ / le chien triste
    Sci-tech
    URL courte
    10102

    Des chercheurs américains ont comparé les comportements des loups et des chiens et ont pu expliquer pourquoi les humains étaient aussi attirés par leurs compagnons à quatre pattes. Leur postulat repose sur l’évolution des muscles faciaux chez ces animaux domestiques.

    Selon une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans les Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), les muscles faciaux des chiens se sont développés et ont évolué avec le temps ce qui les a rendus plus attrayants pour les hommes.

    Tout d’abord, il s’agit des muscles qui se trouvent autour des yeux et qui aident les chiens à les agrandir pour donner cette impression bien connue d’«yeux de petit chien». Ce visage ne laisse presque personne insensible.

    Cette évolution distingue les chiens des loups, parce que ces derniers n’ont pas de muscle permettant de bouger les sourcils. Selon l’étude, cette capacité est élaborée chez les chiens «spécifiquement pour la communication faciale avec les humains».

    «Ce mouvement donne l'impression que les yeux sont plus grands, comme le font les bébés, ce qui est potentiellement plus attrayant pour l’homme», indiquent les chercheurs. «Cette élévation du sourcil interne ressemble également à un mouvement du visage que les humains produisent quand ils sont tristes, ce qui peut provoquer une réponse encourageante de la part des humains».

    Comme les muscles sont fortement marqués chez les chiens mais pas chez les loups, «cela nous indique que le muscle et sa fonction ont été sélectionnés», rapporte l’étude.

    Cette étude fait écho à plusieurs autres, parmi lesquelles une fameuse recherche japonaise qui a révélé un lien entre l’échange de regards entre les chiens et leurs maîtres avec la production de l’«hormone de l’amour», l’ocytocine, et une autre, révélant la capacité des chiens à éprouver des émotions, y compris de sourire.

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    étude, émotions, science, recherche, animaux domestiques, animaux, chiens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik