Ecoutez Radio Sputnik
    Un yaourt

    Le yaourt s’avère être un frein à l’un des cancers les plus fréquents chez les hommes

    CC0 / ponce_photography
    Sci-tech
    URL courte
    5210

    Consommer deux yaourts par semaine permettrait de réduire les risques de développer un cancer colorectal chez les hommes, et ce grâce aux bactéries présentes dans le produit laitier, expliquent des scientifiques dans une nouvelle étude.

    La consommation hebdomadaire d’au moins deux yaourts réduit considérablement les risques de développement des tumeurs cancéreuses à l’origine du cancer colorectal chez les hommes, selon les conclusions de scientifiques américains publiées sur le site EurekAlert!.

    Ils ont constaté que manger régulièrement des yaourts réduisait de 26 % la probabilité de développer des adénomes pouvant mener au cancer du côlon.

    La recherche a été menée auprès de 32.606 hommes et 55.743 femmes observés pendant 26 ans. Tous les quatre ans, ils fournissaient des informations détaillées sur leur régime alimentaire et leur mode de vie, dont la fréquence de consommation de yogourts. Les volontaires ont également fait une endoscopie.

    D’après les scientifiques, l’une des raisons de ces résultats est la présence de deux types de bactéries, Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus, dans les yaourts. Elles sont capables de diminuer la quantité des éléments chimiques dans l’intestin qui provoquent généralement le développement du cancer. Toutefois, les chercheurs soulignent que des expériences supplémentaires sont nécessaires.

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Poutine liste les menaces qui pèsent sur le monde à cause de la confrontation irano-américaine
    Tags:
    chercheurs, science, santé, médecine, cancer, produits laitiers, alimentation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik