Ecoutez Radio Sputnik
    Groenland

    Des traces de vie inconnue au Groenland découvertes par des scientifiques

    CC0 / Lurens
    Sci-tech
    URL courte
    5148

    Au Groenland, des lacs inconnus contenant des traces d’organismes vivants adaptés aux conditions extrêmes ont été trouvés sous un glacier par des chercheurs britanniques.

    Des scientifiques des Universités de Lancaster, de Sheffield et de Stanford au Royaume-Uni ont découvert 56 lacs inconnus sous un glacier du Groenland. Les experts estiment qu’ils contiennent des traces d’organismes vivants adaptés aux conditions extrêmes. L’étude a été publiée mercredi 26 juin dans la revue Nature Communications.

    Selon les chercheurs, bien que ces lacs groenlandais soient plus petits que les étangs sous-glaciaires similaires en Antarctique, ils se rencontrent plus souvent qu’on ne le pensait avant. Ils ont été identifiés grâce à un radar à bord d’un avion qui a survolé un total de 500.000 kilomètres.

    La longueur des lacs est de 0,2 à 5,9 kilomètres. La plupart d’entre eux ont été trouvés sous une glace qui se déplaçait lentement, loin des régions plus stables du bouclier du Groenland. Les scientifiques considèrent qu’avec le réchauffement climatique, les processus de fonte des glaces deviendront plus intenses et que les lacs commenceront à perdre leur eau ce qui contribuera à les reconstituer. Certains des plans d’eau donnent déjà des signes d’activité hydrologique.

    Jeudi 13 juin, le Polar Portal qui réunit les institutions de recherche danoises a indiqué que le Groenland a perdu deux milliards de tonnes de glace. Comme l’indique CNN, il s’agit de 40% de sa masse globale, tandis que la fonte devrait se poursuivre tout l’été après avoir débuté de manière inhabituellement précoce.

    Lire aussi:

    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    «On a pris Paris plus vite que les Allemands»: des supporters algériens exultent – vidéo
    «Cela ne ressemble pas à une blague»: Zineb El Rhazoui face aux propos d’une humoriste sur la supériorité des Algériens
    Tags:
    étude, chercheurs, vie, lacs, Groenland
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik