Ecoutez Radio Sputnik
    Huawei

    Huawei arrive sur le marché israélien de l’énergie solaire, qu’a-t-il à y gagner?

    © AFP 2019 WANG ZHAO
    Sci-tech
    URL courte
    285

    La récente entrée de Huawei sur le marché israélien de l’énergie solaire engendre des questions. Cette collaboration sera-t-elle avantageuse pour les deux parties? Washington aurait-il des moyens de pression sur l’État hébreu pour perturber l’affaire? Deux experts livrent leur avis à Sputnik.

    L’apparition du géant chinois des télécommunications Huawei sur le marché de l’énergie solaire en Israël est bénéfique pour ce dernier et peut être qualifiée de «piqûre politique» à l’égard des États-Unis qui ne seraient pas en mesure d’empêcher cette coopération, ont expliqué à Sputnik deux experts, Li Weijiang, spécialiste de l’Institut des affaires internationales de Shanghaï, et Dmitri Marjiasis, de l'Institut d'études orientales de l'académie des sciences de Russie.

    «Ce sont des intérêts nationaux qui devront être le point de départ fondamental pour la prise de décision de la coopération. Une certaine influence provenant des États-Unis peut être exercée sur Israël à ce sujet, mais, certainement, il préfère la collaboration qui lui apportera plus d’avantages», a précisé Li Weijiang, soulignant que cette coopération correspond tout à fait aux besoins israéliens.

    Il estime en outre que le refus de coopérer avec Huawei est capable, dans une certaine mesure, de porter atteinte aux relations entre la Chine et l’État hébreu. Mais ce dernier, selon le spécialiste, prend une décision raisonnable en «tenant compte de ses intérêts nationaux».

    Selon l’autre interlocuteur de Sputnik, Dmitri Marjiasis, Washington ne sera pas en mesure de faire changer d’avis les autorités israéliennes.

    «Certes, il existe bien des moyens économiques de pression parce qu’il y a beaucoup d’investissements américains en Israël. Mais pour les faire démarrer, l’administration des États-Unis devra d’abord commencer à collaborer étroitement avec le business américain privé. Et aux États-Unis l’attitude envers des répercussions sur le business est assez négative. Si on commence à influer sur des entreprises américaines faisant des affaires en Israël, cela coûtera trop cher à l’administration du point de vue de dégâts politiques.»

    Comme l’a souligné M.Marjiasis, cet événement, qu’il a appelé «piqûre politique», est plutôt symbolique pour la Chine, le marché israélien de l’énergie solaire n’étant pas si important pour le géant chinois.

    Rappelons que Donald Trump a signé, mercredi 15 mai, un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei. Puis, le département du Trésor a annoncé le placement de Huawei et de 70 de ses filiales sur une liste noire, qui va contraindre le groupe télécoms chinois à demander une dérogation pour acheter des pièces et composants électroniques aux sociétés américaines. Plus tôt, Washington avait affirmé que les équipements de Huawei pourraient servir à des activités d'espionnage de la Chine.

    Lire aussi:

    Voici les dernières images du jeune randonneur français découvert mort en Italie
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    marché, énergie solaire, collaboration, Huawei, Chine, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik