Sci-tech
URL courte
183
S'abonner

Tandis qu’une grosse panne frappait Facebook et ses services le 4 juillet, les internautes ont pu voir des choses habituellement cachées dans le code, révélant comment Facebook et Instagram détectent les photos de leurs utilisateurs.

La vaste panne qui a touché Facebook et ses différents services à travers le monde (Messenger, Instagram et WhatsApp) le 4 juillet, a révélé certaines choses habituellement cachées aux yeux de l’utilisateur à propos de votre profil, que vos amis et votre communauté auraient pu voir si vous étiez vous aussi concernés par cette panne.

Apparemment, en lieu et place des photos qui n’ont pu être téléchargées pendant plusieurs heures, les utilisateurs de Facebook et d’Instagram pouvaient voir un carré blanc et des lignes de texte décrivant en mots clés ce qui se trouvait sur une photo.

Selon le site The Verge, Facebook emploie depuis 2016 des algorithmes pour détecter automatiquement ce qui est illustré sur les images mises en ligne.

Certains internautes ont souligné que ces «descriptions» n’étaient pas toujours précises, quand dans l’un des cas un homme a raconté que Facebook avait décrit une photo où il posait avec un ami mal rasé, comme pouvant contenir «un barbu».

Les algorithmes peuvent apparemment détecter le moment de la journée et l'endroit où la photo a été prise, la quantité de personnes sur l’image, ainsi que si elles sont assises ou debout, leurs émotions (si elles sourient, par exemple). Le logiciel ferait également la distinction entre un enfant et un adulte, un chat et un chien. Qui plus est, ces algorithmes sont capables de définir si une photo est un selfie ou non.

Ces logiciels qui détectent les photos des utilisateurs du réseau social sont également censés traquer leurs centres d’intérêt, d’après The Verge. En outre, les mots générés d’après les photos pourraient approvisionner des bases de données pour chaque utilisateur afin de mieux le cibler par des publicités correspondant plus à son profil. Toutefois, avec la fin de la panne les fonctionnalités cachées ne sont pas parties mais restent toujours dans le «background» du réseau.

Une grosse panne a affecté Facebook et ses différents services à travers le monde

Les problèmes avaient été signalés le 4 juillet vers 16h, les internautes rencontrant des difficultés à envoyer ou à recevoir des messages. Il était également impossible de publier sur le fil général ou des stories.

Parmi les utilisateurs de Facebook les plus touchés se trouvaient des habitants des États-Unis, des Pays-Bas, ainsi que du Royaume-Uni, de France, de Hongrie, d’Allemagne, d’Italie, de Pologne et de Russie. D'après le site de détection de pannes Downdetector, la défaillance a commencé chez Instagram avant de se propager aux autres applications de Facebook.

Les 13 mars et 14 avril derniers, les plateformes Instagram, Facebook et WhatsApp étaient aussi massivement tombées en panne.

Lire aussi:

À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
internautes, Facebook, panne, réseaux sociaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook