Sci-tech
URL courte
482
S'abonner

Une étude sur les phases de sommeil a abouti à une découverte inattendue. Des scientifiques de l’université Standford ont révélé que la phase de sommeil paradoxal existait bien avant l’apparition des mammifères, considérés jusqu’à présent comme les seules créatures à passer par divers stades pendant leur sommeil.

Des biologistes ont découvert que les phases de sommeil chez les poissons d’aquarium étaient semblables à ceux rencontrés chez l’humain. Cela peut signifier que les phases de sommeil sont apparues beaucoup plus tôt que ne l’estimaient les scientifiques.

Cette division du sommeil en plusieurs phases peut avoir eu lieu il y a environ 450 millions d’années, a indiqué l’étude d’un groupe de recherche international publiée dans la revue Nature.

Les phases de sommeil léger, profond et paradoxal se succèdent chez l’homme et les mammifères. Le sommeil paradoxal se distingue du profond par une activité cérébrale presque aussi intense que lorsque le cerveau est éveillé. Habituellement, les individus réveillés durant ce stade font part d’un rêve qu’ils viennent de faire.

Ces phases ont été découvertes pour la première fois chez les poissons, plus particulièrement chez les poissons-zèbres, par un groupe international de recherche dirigé par Philippe Mourrain de l’université Standford. Au moment de l’expérience, les spécimens étaient âgés de deux semaines.

Comme les ancêtres de cette espèce vivaient bien avant l’apparition des premiers mammifères sur Terre, les chercheurs ont supposé que la division du sommeil en plusieurs phases était en fait advenue il y a environ 450 millions d’années.

Lire aussi:

L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Le FMI a dépisté des signes de l’approche d’une nouvelle Grande dépression
Tags:
étude, sommeil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik