Ecoutez Radio Sputnik
    L’observatoire spatial Spektr-RG, fruit d’un projet russo-allemand, qui a été lancé samedi par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan

    La Russie dispose d’un nouveau télescope spatial

    © Sputnik . Sergueï Mamontov
    Sci-tech
    URL courte
    0 513

    Lancé samedi par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, l’observatoire spatial Spektr-RG a été placé sur orbite, a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos à Sputnik.

    L’observatoire spatial Spektr-RG, fruit d’un projet russo-allemand, qui a été lancé samedi par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, est destiné à étudier l’Univers au moyen des rayons X, a expliqué à Sputnik l'agence spatiale russe Roskosmos.

    Conçu par le bureau d'études russe Lavotchkine, l’observatoire spatial Spektr-RG comprend deux télescopes, notamment un à rayons X, le eRosita de l'Institut Max Planck de physique extraterrestre (Allemagne), et le télescope ART-XC, élaboré par l'Institut russe d'études spatiales et fabriqué par l’Institut russe de physique expérimentale de Sarov.

    Le nouveau télescope spatial est destiné à étudier les amas de galaxies, les trous noirs et à recueillir des informations sur la nature de la matière noire.

    Le prédécesseur du Spektr-RG, l’observatoire astrophysique spatial Spektr-R avait été lancé en 2011et n’est plus en fonction depuis janvier 2019.

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    matière noire, observatoire, Allemagne, Russie, télescope
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik