Sci-tech
URL courte
0 533
S'abonner

Lancé samedi par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, l’observatoire spatial Spektr-RG a été placé sur orbite, a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos à Sputnik.

L’observatoire spatial Spektr-RG, fruit d’un projet russo-allemand, qui a été lancé samedi par une fusée Proton M depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, est destiné à étudier l’Univers au moyen des rayons X, a expliqué à Sputnik l'agence spatiale russe Roskosmos.

Conçu par le bureau d'études russe Lavotchkine, l’observatoire spatial Spektr-RG comprend deux télescopes, notamment un à rayons X, le eRosita de l'Institut Max Planck de physique extraterrestre (Allemagne), et le télescope ART-XC, élaboré par l'Institut russe d'études spatiales et fabriqué par l’Institut russe de physique expérimentale de Sarov.

Le nouveau télescope spatial est destiné à étudier les amas de galaxies, les trous noirs et à recueillir des informations sur la nature de la matière noire.

Le prédécesseur du Spektr-RG, l’observatoire astrophysique spatial Spektr-R avait été lancé en 2011et n’est plus en fonction depuis janvier 2019.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
«Menace pour l’économie américaine»: la Fed est-elle prise au piège de l’inflation?
Tags:
matière noire, observatoire, Allemagne, Russie, télescope
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook