Ecoutez Radio Sputnik
    espace

    Engloutie par les flammes, la station spatiale chinoise quitte son orbite – vidéo

    CC0 / skeeze / espace
    Sci-tech
    URL courte
    1312

    Les médias chinois ont partagé une vidéo du retour de la station spatiale Tiangong 2 sur Terre. Ces séquences rares montrent le moment où le laboratoire spatial revient en feu dans l’atmosphère terrestre dans le cadre de sa destruction contrôlée.

    La chaîne de télévision chinoise CGTN a partagé sur YouTube une vidéo unique qui montre la station spatiale chinoise Tiangong 2 rentrer sous contrôle dans l’atmosphère terrestre. Il s’agit d’images du laboratoire spatial descendant en flammes de son orbite.

    Les cadres diffusés montrent une partie de la coque de la station surmontée de ce qui semble être une antenne parabolique de communication lors de cette descente spectaculaire. Alors que le spationef progresse dans l’obscurité, des éclats de flammes apparaissent en arrière-plan. Puis la coque est entièrement engloutie par la lueur.

    La station Tiangong 2 (Palais céleste) a été lancée en septembre 2016 et a servi de laboratoire pour les taïkonautes.

    Une chute contrôlée

    La descente de Tiangong 2, contrairement à celle de son prédécesseur, a été cette fois-ci contrôlée. La station spatiale chinoise Tiangong 1 est entré en orbite en 2011 avant de devenir incontrôlable dès 2016 et de partir en fumée dans l’atmosphère au printemps de 2018.

    Selon l’agence spatiale chinoise, Tiangong 2 est rentré dans l’atmosphère de la Terre vendredi 19 juillet. Il a presque complètement brûlé dans l'atmosphère, alors qu’une petite quantité de débris restant est tombée «dans une zone maritime sécurisée et prédéterminée dans le Pacifique Sud», a annoncé l’agence chinoise.

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    Tiangong-2, Chine, cosmonaute, espace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik