Sci-tech
URL courte
4113
S'abonner

Surnommé «requin de poche» pour sa petite taille, ce squale, qui possède un organe émettant de la lumière pour attirer ses proies, a été découvert en 2010. Toutefois, c’est seulement maintenant que les scientifique annoncent qu’il s’agit bel et bien d’une nouvelle espèce.

À la suite d'une étude approfondie d'un «requin de poche» capturé dans le golfe du Mexique en 2010, une équipe de chercheurs américains de l'Université Tulane a pu établir qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce dont l’anatomie diffère de l’unique autre spécimen de ce genre découvert en 1979, écrit Science Alert.

​«Le fait que le seul requin de poche jamais pêché dans le golfe du Mexique s’avère être d’une nouvelle espèce témoigne que nous ne savons pas grand-chose des eaux profondes et du nombre d’espèces qui y habitent et attendent d’être découverts», estime Henry Bart, directeur de l'Institut de recherche sur la biodiversité de l’Université Tulane.

Le premier requin de poche (Mollisquama parini), d’une taille de 40 centimètres, a été découvert au large des côtes du Chili dans la dorsale de Nazca en 1979 et a été décrit en 1984. Ce spécimen se trouve maintenant au Musée zoologique de Saint-Pétersbourg, en Russie. Quant au requin du golfe de Mexique, nommé Mollisquama mississippiensis, il ne mesure que 14 centimètres.

Les chercheurs ont déclaré qu'il existait des différences notables entre les deux spécimens. Celles-ci incluent notamment un nombre moindre de vertèbres chez le requin du golfe de Mexique ainsi que la présence de nombreux photophores produisant de la lumière et qui couvrent une grande partie de son corps.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
lumière, golfe du Mexique, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook