Ecoutez Radio Sputnik
    Sésame (image d'illustration)

    Cet ingrédient dissimulé mais très présent révélé comme un allergène puissant

    CC0 / PublicDomainPictures
    Sci-tech
    URL courte
    3510
    S'abonner

    Le sésame est un assaisonnement source de réactions allergiques graves, estiment des chercheurs de l’Université Northwestern. Cet ingrédient est très présent dans des plats préparés, mais il n’est pas mentionné sur l’emballage, ce que les scientifiques dénoncent.

    Des scientifiques américains de l’Université Northwestern ont déclaré que le sésame provoquait de sévères réactions allergiques, plus fréquentes qu’on ne le pensait, a indiqué News Northwestern, se référant à une nouvelle étude.

    Le sésame se trouve dans de nombreux plats, mais sa présence est souvent dissimulée et «il est important de plaider en faveur de son étiquetage pour les plats pré-cuisinés», affirme le docteur Ruchi Gupta, auteur principal de l’étude, et professeur de pédiatrie et de médecine à la Feinberg School of Medicine de l’Université Northwestern.

    Selon ses dires, l’allergie au sésame affecte adultes et enfants de tout âge, à la différence des allergies au lait ou aux œufs, dont les symptômes peuvent apparaître dès la naissance.

    Cette nouvelle étude démontre que plus de 1,5 million d’enfants et d’adultes aux États-Unis (0,49% de la population) souffrent d’allergies au sésame. De plus, quatre patients sur cinq allergiques au sésame présentent au moins une autre allergie alimentaire. Et plus de la moitié de ces dernières fait également des réactions allergiques aux arachides, dont un tiers aux noix, un quart aux œufs et un cinquième au lait de vache.

    Une allergie mortelle

    La fille du millionnaire britannique Nadim Ednan-Laperouse, âgée de 15 ans, est décédée à bord d’un vol Londres-Nice après avoir subi une crise allergique provoquée par un sandwich mangé à l’aéroport. Selon des médecins, les graines de sésame ajoutées au pain qui ont pu provoquer cette réaction allergique. D’après la loi britannique, l’obligation d’indiquer la présence du sésame ne s'applique pas aux établissements de restauration, où la nourriture est préparée sur place et vendue le jour même.

    Tags:
    emballage, sandwich, États-Unis, chercheurs, Université Northwestern, allergie, produits alimentaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik