Sci-tech
URL courte
0 343
S'abonner

Après avoir mené des expériences sur des souris, des scientifiques ont révélé que le développement du cancer peut être provoqué par un taux élevé d’insuline dans le sang.

Des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique affirment qu’un taux élevé d’insuline dans le sang, nommé l’hyperinsulinémie, précède le développement du cancer.

Ils sont parvenus à cette conclusion après avoir mené une expérimentation sur des souris pendant une année.

Selon les scientifiques, les résultats obtenus au cours de leur travail doivent améliorer la qualité du diagnostic de l’oncologie, car l’expérience avec les souris est aussi pertinente pour les hommes.

L’expérimentation a montré que les rongeurs dont le niveau d’insuline était bas étaient protégés du développement du cancer du pancréas. Quant aux animaux ayant beaucoup d’insuline dans le sang, la situation est opposée, car un taux élevé d’insuline use rapidement le pancréas.

En outre, dans leur étude, les chercheurs ont remarqué que l’hyperinsulinémie peut provoquer le développement du cancer du sein. De la même manière, un niveau réduit d’insuline dans le sang peut empêcher certaines maladies oncologiques.

L'hyperinsulinémie est une maladie qui peut être diminuée grâce à un régime alimentaire et à un mode de vie sains.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
chercheurs, étude, expérimentation, souris, maladies, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook