Ecoutez Radio Sputnik
    Électronique

    Instabilité des champs: des chercheurs inventent de nouveaux composites pour la microélectronique

    CC0 / axonite
    Sci-tech
    URL courte
    191
    S'abonner

    Des chercheurs ont mis au point de nouveaux matériaux très prometteurs pour la création de nouveaux dispositifs de stockage d'information et capteurs.

    Des chercheurs de l'Université nationale de science et de technologies MISiS, en collaboration avec leurs collègues de l'Université d’État de l'Oural du Sud et de l'Académie nationale des sciences de Biélorussie, ont mis au point de nouveaux matériaux très prometteurs pour la création de nouveaux dispositifs de stockage d'information et capteurs. Leur étude a été publiée dans la prestigieuse revue scientifique Composites Part B: Engineering.

    Leur expérience a débouché sur l'invention de céramiques composites (assemblage de deux éléments ou plus) aux propriétés intéressantes, pouvant à la fois contrôler le champ magnétique et électrique. Cela permettra de traiter plus rapidement l'information, de créer de nouveaux supports de mémoire pour garder une grande quantité de données - qui seront mieux protégés contre le piratage - ainsi que de nouveaux capteurs et autres éléments microélectroniques plus fiables et plus précis sans branchement à une source de courant.

    L'élaboration de nouveaux appareils est devenue possible grâce à la puissante interrelation entre les champs électrique et magnétique, qui conserve ses propriétés à des températures largement supérieures à la température ambiante.

    «La présence de propriétés magnétiques et électriques particulières dans certaines phases lors du mélange et de la préparation du matériau composite est capable de créer un effet synergétique (interaction - ndlr) pouvant déboucher sur des résultats inhabituels en transgressant le principe d'additivité. L'un de ces résultats est le renforcement des propriétés magnétoélectriques des composites synthétisés, dont l'interprétation de la nature est la plus intéressante sur le plan fondamental. Et le résultat principal est l'analyse de la dépendance des propriétés des composites envers les particularités de leur microstructure. Nos collègues négligent souvent ce paramètre», a déclaré Alexeï Troukhanov, chercheur de l'université MISiS et de l'Académie nationale des sciences de Biélorussie.

    Actuellement, le groupe scientifique a pour tâche de développer la priorité obtenue dans ce domaine. Ils travaillent déjà au développement de cette classe de matériaux et comptent organiser des recherches sur leurs caractéristiques électrodynamiques.

    Tags:
    recherche, champ magnétique, matériaux composites, matériaux, Université nationale de technologie et de recherche (MISIS)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik